Spread the love
PaludismeCampagneFace au danger que constitue le paludisme pour les populations africaines, l’Ong Icone 360° a initié la campagne « Zéro piqure, zéro palu. Je m’engage ». A quelques jours de sa fin, une conférence-débat a été organisée à la Blue zone de Zongo, hier jeudi 20 avril 2017, pour exposer au public les résultats de cette initiative.
Bilan satisfaisant pour la campagne nationale de sensibilisation sur le paludisme dénommée « Zéro piqure, zéro palu. Je m’engage » initiée par l’OngIcone 360°. Avec ce programme de santé dont l’objectif premier est d’amener la population béninoise à un changement de comportement face au paludisme, plus de 935.000 personnes ont été touchées sur une prévision d’un million de personnes à sensibiliser avant la journée mondiale de lutte contre le paludisme prévue pour le 25 avril 2017. Et c’est fort de cela que la présidente de l’Ong Icone 360° a exprimé toute sa satisfaction. « Je suis fière, parce que dans les écoles le message « Zéro piqure, zéro palu. Je m’engage » est passé », a déclaré Yvette Alavo. Toutefois, elle croit du tréfonds de son cœur que l’éradication du paludisme est possible. Il suffit, a-t-elle dit, une prise de conscience collective au niveau de la population qui doit savoir que l’insalubrité est un vecteur de prolifération des moustiques. De même, elle a mis un accent particulier sur l’utilisation de la moustiquaire imprégnée et une lutte intégrée pour éradiquer ce mal comme l’a fait le Siri-Lanka. « Nous voulons que chaque acteur de la chaîne joue sa partition », a-t-elle souhaité. Les villes ayant bénéficié du programme sont Cotonou, Abomey, Porto-Novo, Abomey-Calavi, Bohicon et Parakou.
 Joël Samson Bossou