Spread the love
INVESTITURE-ADRIEN
Le Pdt Adrien Houngbédji

 Se référant aux prescriptions de l’article 54 de la Constitution du 11 décembre 1990, le Chef de l’Etat a soumis la composition de la nouvelle équipe gouvernementale au Parlement. Contrairement aux habitudes des membres du bureau de l’Assemblée nationale, l’avis consultatif a duré plusieurs heures. Le président Houngbédji et ses collègues ont fait, le jeudi 18 juin 2015, des observations avant de donner leur quitus à Yayi Boni.

Deux choses essentielles ont fait l’objet de longues discussions au moment de donner l’avis consultatif du bureau de l’Assemblée nationale sur la composition du nouveau gouvernement. Les membres du bureau de l’Assemblée nationale que dirige Me Adrien Houngbédji ont voulu savoir ce qui justifie la création des postes de premier ministre, de vice-premier ministre et des trois ministres d’Etat. Ces différents postes constituent une véritable ingéniosité qui particularise ce gouvernement. S’il est vrai que depuis le début du renouveau démocratique, les président ont toujours créé un poste de super ministre, il est cependant innovant de créer les postes auréolés de génériques jadis utilisés dans des gouvernements. De mémoire des Béninois, depuis 25 ans, c’est la première fois qu’un gouvernement cumule à la fois les postes de premier ministre et de ministre d’Etat. Plus innovant encore la création du poste de vice-premier ministre et le nombre abasourdissant de trois ministères d’Etat. Ces considérations pour lesquelles seul le président de la République et chef du gouvernement a les réponses ont fait l’objet de longues discussions. Ensuite, la deuxième chose importante que les membres du bureau de l’Assemblée nationale ont voulu savoir, ce sont les attributions du ministère en charge de l’eau et de celui de l’hydraulique. Les membres du bureau de l’Assemblée nationale craignent un conflit d’attribution entre les titulaires de ces portefeuilles ministériels. Par ailleurs, le bureau du Parlement s’est interrogé sur la nomination de Gustave Sonon au portefeuille des travaux publics.

 JCK