Spread the love
Le Bureau de la GIZ à Cotonou recherche, pour le compte du pour le Programme Décentralisation et Développement Communal (PDDC):
1.      Un Conseiller Technique Junior en 2D Sectorielle et Gestion de la Tutelle, (Homme/Femme) bande 3 T

Mission :

Sous la responsabilité du supérieur hiérarchique, le/la titulaire du poste prête assistance :

  • Au Conseiller Technique en Décentralisation et Déconcentration Sectorielle(CT/2D Sectorielle) et aux autres collaborateurs du champ d’action 2D Politique et Administrative (2DPA) pour l’exécution de tâches techniques dans les domaines suivants et ceci en collaboration avec la DGAE/MDGLAAT (Direction Générale de l’Administration de l’Etat au Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire), et selon les besoins avec les autres champs d’action du PDDC :
    • Renforcement des capacités des acteurs des Préfectures ;
    • Renforcement des capacités des acteurs de la DGAE en vue de leur suivi de la mise en œuvre du travail des préfectures et des outils de la PONADEC ;
    • Suivi de la mise en œuvre des Programmes Départemental de Développement Intersectoriel (PDDI) et des Programmes d’Assistance-Conseil aux Communes ;
    • Gestion de la tutelle (assistance conseil ainsi contrôle de légalité) ;
    • Appuyer le CT/2D Sectorielle et les autres collaborateurs du champ d’action à réaliser les activités du champ d’action ;
    • Appui aux préfectures pour la mise en valeur des Chargés de Mission (CM).
  • A la Coordonnatrice du champ d’action :
    • Pour la coordination des activités du champ d’action ;
    • Pour l’exécution de tâches de recherches spécifiques s’avérant nécessaires pour la planification de la mise en œuvre du champ d’action ;
    • Dans l’exécution de tâches spécifiques en rapport avec la gestion des connaissances du champ d’action.

Dans ce cadre, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes :

Gestion et coordination

  • Soutenir surtout au niveau des Préfectures et la DGAE la planification, l’organisation et la documentation de réunions, ateliers, séminaires et d’autres activités de la composante avec une attention particulière aux aspects techniques ;
  • Appuyer la planification du champ d’action ainsi que le suivi financier et technique de la mise en œuvre du plan d’opération ;
  • Prêter appui aux consultant(e)s et expert(e)s pour l’exécution de leurs tâches durant le temps de leurs missions dans le champ d’action ;
  • Assurer le partage d’informations avec l’Unité d’appui au pilotage en charge du suivi-évaluation du programme.

Mise en œuvre des activités de projet

  • Appuyer le renforcement des capacités des acteurs des Préfectures dans les domaines :
    • Programmes Assistance-Conseil aux Communes ;
    • Contrôle de légalité des communes ;
    • Coordination des interventions de l’Etat au niveau départemental.
  • Appuyer le développement d’outils et matériels de formation dans les domaines mentionnés ci-dessus ;
  • Accompagner les formations dans les domaines mentionnés ci-dessus ;
  • Appuyer l’animation des réunions d’équipe dans le cadre des domaines mentionnés ci-dessus.

Gestion des connaissances

  • Organiser et gérer la documentation en format papier et numérique de la composante, les systèmes de classement et la bibliothèque du champ d’action ;
  • Contribuer à l’élaboration des formats innovateurs de gestion des connaissances en vue de préparer la relève du programme ;
  • Assurer le partage d’informations avec l’Unité d’appui au pilotage en charge de la gestion du savoir du programme ;
  • Prêter appui à l’élaboration des différents rapports.

Autresattributions

·        Préparer et mettre en œuvre, en concertation avec son supérieur hiérarchique, des projets de recherche qualitative (développement d’outils d’enquête, approches pilotes sur le terrain, formation par des experts expatriés, préparatifs organisationnels sur le terrain, collecte et analyse des données) dans le champ d’action ;

·        Assume toute autre activité et tâche sur instruction de son supérieur hiérarchique.

Profil:

  • Avoir un Diplôme universitaire : Administrateur Civil, Juriste ou équivalent.
  • Avoir au moins un (1) an dans le domaine de la décentralisation et de la déconcentration.
  • Avoir une bonne connaissance pratique de l’utilisation des moyens de télécommunication modernes (téléphone, télécopie, courrier électronique, Internet) et des logiciels correspondant
  • Avoir d’excellentes capacités de gestion et d’organisation ;
  • Etre disponible pour des déplacements professionnels à l’intérieur du pays et à l’étranger ;
  • Avoir de très bonnes connaissances en français, connaissances en allemand souhaitées ;
  • Avoir acquis des qualifications requises dans le domaine d’attributions.
2.      Un Conseiller Technique en Suivi & Evaluation de la PONADEC et Gestionde la Tutelle, (Homme/Femme) bande 4 T

Mission :

Le/la titulaire du poste :

  • Assure la gestion technique du volet Suivi et Evaluation de la PONADEC, Renforcement des Capacités des Chargés de Mission et Contrôle de Légalité du champ d’action no. 1 du PDDC IV ;
  • Appuie la Direction Générale de l’Administration de l’État (DGAE) dans la mise en valeur des Chargés de Mission (CM) des Préfectures et au renforcement des tâches de coordination des interventions de l’état au niveau départemental ; en veillant à la coopération avec la DGDGL au sein du Ministère et à la bonne collaboration entre les champs d’action au sein du PDDC;
  • Appuie la DPP/MDGLAAT dans la programmation/budgétisation axée sur les résultats et à la mise en synergie du système de suivi-évaluation de la PONADEC avec celui du Ministère tout en appuyant une intégration et la cohérence entre le système de S&E du PDDC et le système de s&e de la PONADEC ;
  • Contribue à travers son expertise et en collaboration avec la DGAE/MDGLAAT (Direction Générale de l’Administration de l’Etat au Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire) et avec ses collègues du CA1 à l’évolution des domaines suivants :
  • Renforcement des capacités des acteurs des Préfectures ;
  • Elaboration et suivi de la mise en œuvre des Programmes Départemental de Développement Intersectoriel (PDDI) ;
  • Elaboration et suivi de la mise en œuvre des Programmes Annuels d’Assistance-Conseil (PAAC) aux communes.
  • Appuie la coordination du champ d’action dans :
  • La planification technique et budgétaire des activités et le suivi technique et financier de leur mise en œuvre ;
  • Les questions de suivi évaluation interne au PDDC en figurant comme point focal S & E pour le champ d’action 1.

Dans ce cadre, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes :

Gestion et coordination

  • Conseiller les structures partenaires dans la planification et la mise en œuvre des activités de son champ d’action ;
  • Appuyer la planification du champ d’action ainsi que le suivi financier et technique de la mise en œuvre du plan d’opération ;
  • Contribuer à l’organisation des ateliers (préparation méthodologique et intellectuelle) ;
  • Développer les transferts de compétences techniques aux groupes cibles et aux partenaires dans son domaine de compétence ;
  • Prêter appui aux consultant(e)s et expert(e)s pour l’exécution de leurs tâches durant le temps de leurs missions au sein du champ d’action ;
  • Assurer le partage d’informations avec l’Unité d’Appui au Pilotage dans le cadre du suivi-évaluation du Programme.

Mise en œuvre des activités de projet

  • Appuyer le renforcement des capacités des acteurs des Préfectures dans les domaines :
    • Programmes Assistance-Conseil aux Communes ;
    • Contrôle de légalité des communes ;
    • Coordination des interventions de l’Etat au niveau départemental.
  • Assister à la coordination du champ d’action dans le développement d’une vision sur « la préfecture de l’avenir » ;
  • Appuyer la mise en place et la mise en œuvre du dispositif de suivi-évaluation de la PONADEC ;
  • Appuyer la DPP/MDGLAAT dans l’élaboration et la mise en œuvre des outils de programmation et de budgétisation axées sur les résultats en lien avec les directives de la LOLF ;
  • Appuyer le MDGLAAT à travers la DPP dans la formulation et l’opérationnalisation des documents clés de la Gestion Axée sur la Résultats ;
  • Appuyer les structures partenaires dans le renforcement de leurs capacités de pilotage et de la mise en œuvre du plan stratégique du secteur aux fins de favoriser l’atteinte des objectifs de la SCRP liés au secteur Décentralisation et Déconcentration ;
  • Appuyer le développement d’outils et matériels de formation dans les domaines mentionnés ci-dessus ;
  • Accompagner des formations dans les domaines mentionnés ci-dessus ;
  • Appuyer l’animation des réunions d’équipe dans le cadre des domaines mentionnés ci-dessus.

Mise en œuvre des activités de projet

  • Contribuer à l’élaboration des formats innovateurs de gestion des connaissances en vue de préparer la relève du programme ;
  • Assurer le partage d’informations avec l’Unité d’Appui au Pilotage du programme ;
  • Prêter appui pour l’élaboration des différents rapports.

Autresattributions

  • Préparer et mettre en œuvre, en concertation avec son supérieur hiérarchique, des projets de recherche qualitative (développement d’outils d’enquête, approches pilotes sur le terrain, formation par des experts expatriés, préparatifs organisationnels sur le terrain, collecte et analyse des données) au sein du champ d’action ;
  • Assumer toute autre activité et tâches sur instruction de son supérieur hiérarchique.

Profil

  • Avoir fait un diplôme universitaire : Administrateur Civil, Planificateur ou équivalent ;
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience avérée d’une fonction en relation avec l’Administration territoriale, grande expérience sur plusieurs autres domaines en relation avec le poste (décentralisation, planification, contrôle de légalité, assistance conseil) ;
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience en planification dans le domaine de l’administration territoriale ;
  • Avoir une parfaite maîtrise des enjeux de la décentralisation et de la déconcentration au Bénin ;
  • Avoir une bonne maîtrise du fonctionnement des Préfectures au Bénin
  • Avoir une bonne connaissance pratique de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (logiciels correspondants ainsi que téléphone, télécopie, courrier électronique, Internet) ainsi que des applications informatiques (telles que MS Office)
  • Avoir d’excellentes capacités de gestion et d’organisation ;
  • Etre disponible pour des déplacements professionnels à l’intérieur du pays et à l’étranger ;
  • Avoir de très bonnes connaissances en français, connaissances en allemand souhaitées ;
  • Avoir acquis des qualifications requises dans le domaine d’attributions.
3.      Un Conseiller Technique Junior en Adaptation au Changement Climatique, (Homme/Femme), Bande 3 T

 Mission :

Le/la titulaire du poste prête assistance au Coordonnateur du champ d’action dans :

  • L’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie cohérente d’intervention du PDDC dans le domaine de l’adaptation au changement climatique au niveau communal et la gestion communale de risques et catastrophes en vue d’atteindre les objectifs et indicateurs définis conjointement avec le Ministère de tutelle du PDDC ;
  • L’accompagnement des directions techniques du Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire (MDGLAAT) notamment celles de la Direction Générale de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (DGDGL) dans la conception et la mise en œuvre des instruments et outils facilitant la prise en compte du changement climatique dans le cadre de la planification communale ;
  • L’accompagnement du personnel du bureau d’études Ambero dans l’appui aux communes pour la prise en compte de la dimension du changement climatique et de la conception et exécution de mesures d’adaptation dans l’élaboration et la mise en œuvre des PDC 3ème génération ;
  • L’accompagnement de l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC) du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes (MISPC) dans l’élaboration et la vulgarisation de mécanismes et outils de prévention des risques et catastrophes qui sont liés aux effets du changement climatique ;
  • La gestion d’une relation de collaboration étroite ainsi qu’une bonne utilisation des synergies avec d’autres projets de la coopération allemande qui interviennent dans le domaine de l’adaptation au changement climatique (IKI/Mono, EKF Atacora/ Donga) ;
  • La représentation du PDDC au sein du Groupe d’échanges sur le changement climatique et la biodiversité (GECC) de la GIZ Bénin ou d’autres groupes thématiques sur le changement climatique et prévention des risques et catastrophes;
  • L’établissement des mécanismes de dialogue et de coopération entre les acteurs étatiques, les communes et les partenaires techniques et financiers pour améliorer sur le plan national les outils, procédures et normes en matière de stratégies d’adaptation au changement climatique et de la prévention des risques et catastrophes qui favorisent une meilleure prise en compte de ces thématiques au niveau communal ;
  • La gestion du savoir et des nouvelles connaissances dans ce volet d’attributions ainsi que l’analyse, la capitalisation, la diffusion et la montée en échelle de bonnes pratiques pilotées au niveau communal ;
  • Le développement des stratégies et des idées de projet pour l’acquisition de financements supplémentaires dans ce volet d’attributions et élaborer, le cas échéant, des offres techniques et financières à soumettre à des bailleurs intéressés ;
  • Le suivi et l’évaluation des actions de ce volet d’attributions ainsi que le suivi de leur utilisation par les acteurs partenaires et la documentation des effets ;
  • La rédaction du rapport annuel d’avancement et assurer la description de l’état des lieux de l’indicateur qui se réfère à l’adaptation au changement climatique au niveau communal.

Dans ce cadre, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes :

Gestion et coordination

  • Assister à la planification (budgétisation etc.), la mise en œuvre et le suivi financier de toutes les interventions du champ d’action ;
  • Assister à l’organisation et à la coordination des mécanismes de travail et des services techniques pour le bon fonctionnement du champ d’action et du programme ;
  • Participer à l’élaboration des plans d’opération du champ d’action et appuie l’harmonisation entre le système de planification et le système de budgétisation ainsi qu’à leur appropriation par les acteurs partenaires et leur validation par le Ministère de tutelle du programme ;
  • Assister à la coordination, à la préparation et à l’exécution des activités du champ d’action et s’acquitte de toute autre activité nécessaire à la réalisation des objectifs du champ d’action et du programme ;
  • Assister au contrôle des dépenses pour les activités et interventions du champ d’action conformément aux dispositions en vigueur ;
  • Prêter main forte au champ d’action et au Programme pour toutes les affaires d’organisation et de gestion ;
  • Se concerter régulièrement avec son supérieur hiérarchique sur toutes les activités et interventions ainsi que le déroulement de la stratégie d’intervention du champ d’action ;
  • Assister conjointement avec l’autorité partenaire, à la préparation, la réalisation et la documentation des formations, ateliers, forums, réunions d’équipe et autres activités et interventions du champ d’action.

Communication et travail en réseau

  • Assister à l’établissement et l’entretien des relations avec tous les acteurs importants pour le champ d’action ;
  • Participer à une étroite collaboration et un échange d’informations importantes avec l’ensemble des cadres du champ d’action et du programme ;
  • Assurer la gestion du savoir et des connaissances : rassemble, traite et communique les informations intéressantes, observe la communication et les interactions entre les institutions gouvernementales, les institutions non gouvernementales et la société au travers d’analyses de la presse, par un dialogue direct et par la participation à des congrès, séminaires, etc.

Autresattributions

  • Préparer et mettre en œuvre, en concertation avec son supérieur hiérarchique, des projets de recherche qualitative (développement d’outils d’enquête, approches pilotes sur le terrain, formation par des experts expatriés, préparatifs organisationnels sur le terrain, collecte et analyse des données) dans les domaines d’intervention du champ d’action ;
  • Assumer toute autre activité et tâche sur instruction de son supérieur hiérarchique.

Profil

  • Avoir une formation en Aménagement et Protection de l’Environnement, Géographie ou tout autre diplôme équivalent. Diplôme universitaire : au moins la licence (Bac+3) ;
  • Avoir au moins deux (2 ) ans d’expérience professionnelle soit au niveau d’un organisme ou d’un projet, de l’administration locale ou nationale dans le domaine de gestion de l’environnement, de changement climatique ou de prévention des risques et catastrophes naturels ;
  • Avoir des connaissances du processus de la décentralisation et de la déconcentration au Bénin est nécessaire ;
  • Avoir également des connaissances du développement local ;
  • Des connaissances approfondies en suivi/évaluation et les approches et outils de suivi utilisés par la GIZ sont souhaitées.
  • Avoir une très bonne connaissance pratique de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (logiciels correspondants ainsi que téléphone, télécopie, courrier électronique, Internet) ainsi que des applications informatiques (telles que MS Office) ,
  • Avoir d’excellentes capacités de gestion et d’organisation ;
  • Etre disponible pour des déplacements professionnels à l’intérieur du pays et à l’étranger ;
  • Avoir une très bonne connaissance du français et une bonne maîtrise de l’anglais pour la participation aux conférences et l’étude de textes. Des connaissances en allemand sont souhaitées.
  • Avoir une attitude centrée sur les clients et les services
  • Avoir acquis des qualifications requises dans le domaine d’attributions.

NB : Les candidats ayant dépassé l’âge de 40 ans ne peuvent pas être pris en compte pour ce poste.

4.      Un Conseiller Technique en Adaptation au Changement Climatique, (Homme/Femme), Bande 4 T

 Mission :

Le/la titulaire du poste est responsable des activités suivantes:

  • Elaborer et mettre en œuvre une stratégie cohérente d’intervention du PDDC dans le domaine de l’adaptation au changement climatique au niveau communal et la gestion communale de risques et catastrophes en vue d’atteindre les objectifs et indicateurs définis conjointement avec le Ministère de tutelle du PDDC ;
  • Appuyer les directions techniques du Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire (MDGLAAT) notamment celles de la Direction Générale de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (DGDGL) dans la conception et la mise en œuvre des instruments et outils facilitant la prise en compte du changement climatique dans le cadre de la planification communale ;
  • Accompagner le personnel du bureau d’études Ambero dans l’appui aux communes pour la prise en compte de la dimension du changement climatique et de la conception et exécution de mesures d’adaptation dans l’élaboration et la mise en œuvre des PDC 3ème génération ;
  • Appuyer l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC) du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes (MISPC) dans l’élaboration et la vulgarisation de mécanismes et outils de prévention des risques et catastrophes naturels qui sont liés aux effets du changement climatique ;
  • Assurer une relation de collaboration étroite ainsi qu’une bonne utilisation des synergies avec d’autres projets de la coopération allemande qui interviennent dans le domaine de l’adaptation au changement climatique (IKI/Mono, EKF Atacora/ Donga) ;
  • Assurer la représentation du PDDC dans le Groupe d’échanges sur le changement climatique et la biodiversité (GECC) de la GIZ Bénin ;
  • Etablir des mécanismes de dialogue et de coopération entre les acteurs étatiques, les communes et les partenaires techniques et financiers pour améliorer sur le plan national les outils, procédures et normes en matière de stratégies d’adaptation au changement climatique et de la prévention des risques et catastrophes qui favorisent une meilleure prise en compte de ces thématiques au niveau communal ;
  • Assurer la gestion du savoir et des nouvelles connaissances dans ce volet d’attributions ainsi que l’analyse, la capitalisation, la diffusion et la montée en échelle de bonnes pratiques pilotées au niveau communal ;
  • Développer des stratégies et des idées de projet pour l’acquisition de financements supplémentaires dans ce volet d’attributions et élaborer, le cas échéant, des offres techniques et financières à soumettre à des bailleurs intéressés ;
  • Assurer le suivi et l’évaluation des actions de ce volet d’attributions ainsi que le suivi de leur utilisation par les acteurs partenaires et la documentation des effets ;
  • Contribuer à la rédaction du rapport annuel d’avancement et assurer la description de l’état des lieux de l’indicateur qui se réfère à l’adaptation au changement climatique au niveau communal.

Dans ce cadre, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes :

Gestion et coordination

  • Contribuer à la planification (budgétisation, etc.), la mise en œuvre et le suivi financier de toutes les interventions du champ d’action ;
  • Contribuer à l’organisation et la coordination des mécanismes de travail et des services techniques pour le bon fonctionnement du champ d’action et du programme ;
  • Participer à l’élaboration des plans d’opération du champ d’action et appuie l’harmonisation entre le système de planification et le système de budgétisation et assure leur appropriation par les acteurs partenaires ainsi que sa validation par le Ministère de tutelle ;
  • Coordonner et soutenir la préparation et l’exécution des activités de ce volet d’attributions et s’acquitte de toute autre activité nécessaire à la réalisation de ce volet d’attributions ;
  • Assumer la responsabilité du contrôle des dépenses pour les activités dans son domaine de travail conformément aux dispositions en vigueur ;
  • Prêter main forte au champ d’action et au Programme pour toutes les affaires d’organisation et de gestion interne ;
  • Se concerter régulièrement avec son supérieur hiérarchique sur toutes les activités et le déroulement de la stratégie d’intervention et propose, le cas échéant, des options d’adaptation de la stratégie ;
  • Aider à identifier les besoins des institutions gouvernementales et non gouvernementales partenaires dans ce volet d’attributions ;
  • Assumer la responsabilité, conjointement avec l’autorité partenaire, pour la préparation, la réalisation et la documentation des formations, ateliers, forums, réunions d’équipe et autres activités de projet.

 Communication et travail en réseau

  • Etablit et entretient des relations avec tous les acteurs importants dans ce volet d’attributions ;
  • Prête un appui technique aux experts locaux et internationaux intervenant dans ce volet d’attributions ;
  • Assure la gestion du savoir et des connaissances : rassemble, traite et communique les informations intéressantes, observe la communication et les interactions entre les institutions gouvernementales, les institutions non gouvernementales et la société au travers d’analyses de la presse, par un dialogue direct et par la participation à des congrès, séminaires, etc.

Autresattributions

  • Assumer toute autre activité et tâche sur instruction du Coordonnateur du champ d’action ou du Chargé de Programme.

Profil

  • Avoir une formation en géographie ou agronomie ou environnement ou développement local ou toute autre formation équivalente avec un Diplôme universitaire (Maîtrise/Master) ou Bac + 5. ;
  • Avoir au moins cinq (5) ans à un poste similaire dans un projet ou une structure ou soit au niveau de l’administration ou dans le domaine de l’adaptation au changement climatique ou de la planification spatiale et l’aménagement du territoire ou de l’environnement ;
  • Avoir d’excellentes connaissances de la décentralisation et de la déconcentration au Bénin et dans la sous-région ;
  • Avoir d’excellentes connaissances du changement climatique, des stratégies internationales et nationales d’adaptation et d’atténuation ainsi que des stratégies d’intervention et guichets de financement des PTF importants;
  • Avoir une très bonne connaissance pratique de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (logiciels correspondants ainsi que téléphone, télécopie, courrier électronique, Internet) ainsi que des applications informatiques (telles que MS Office) ,
  • Avoir d’excellentes capacités de gestion et d’organisation ;
  • Etre disponible pour des déplacements professionnels à l’intérieur du pays et à l’étranger ;
  • Avoir acquis des qualifications requises dans le domaine d’attributions
  • Avoir une très bonne connaissance du français et une bonne maîtrise de l’anglais pour la participation aux conférences et l’étude de textes. Des connaissances en allemand sont souhaitées.

Des dossiers de candidats ayant dépassés l’âge de la retraite (60 ans) ne peuvent pas être pris en compte

 

 

Pièces à fournir

Le dossier de candidature doit être constitué des pièces suivantes :

  • une lettre de motivation (strictement une page) portant un numéro de téléphone et/ou une adresse électronique (à adresser à Monsieur le Directeur Administratif et Financier du Bureau GIZ)
  • un CV actualisé, signé et portant une photo(strictement trois pages)
  • les photocopies des diplômes requis
  • les pièces justifiant l’expérience acquise (attestations de travail)
  • une photocopie de l’acte naissance ou du jugement supplétif

Date limite de dépôt des dossiers

Toute personne intéressée par le présent avis devra envoyer un dossier de candidature, sous pli fermé, au Bureau GIZ Cotonou, à l’attention de Monsieur le Directeur Administratif et Financier, avec la mention du poste souhaité, au plus tard le vendredi 24 juillet à 17 heures.

Seuls (es) les candidats (es) présélectionnés (es) seront contactés (es) par téléphone pour la suite de la sélection.

Pour toute information complémentaire, veuillez appeler le département des Ressources Humaines du bureau GIZ, au 21.31.03.95/21.31.01.67

Tous les candidats doivent être disponibles.

NB : Les candidatures féminines sont encouragées