Spread the love

awahouDans trois semaines, le Parti du Renouveau Démocratique organise sa traditionnelle université de vacances. Le 30 septembre, près de 500 délégués seront à Dangbo, a précisé Awahou Codjo Allabi, l’un des porte-parole de l’université de vacances de cette année. Dans l’émission l’hebdo de océan fm de ce vendredi, l’invitée de Rachida Houssou et de Rèliou Koubakin a fait savoir que les partis politiques seront invités à prononcer des discours. Des ministres du gouvernement seront du déplacement de l’institut de mathématiques de Dangbo. « Ils nous entretiendront sur le PAG », a expliqué la déléguée genre au sein de la direction exécutive du PRD.

Congrès en vue

Une manière aussi de montrer l’appartenance du parti de maître Adrien Houngbédji à la mouvance présidentielle. Un peu plus d’un mois après l’université de vacances, le parti sera en congrès. Au cours de ce congrès, la succession du président Adrien Houngbédji ne sera pas à l’ordre du jour, a répondu Awahou Codjo Alabi interrogée sur cette question récurrente. Ces assises se tiendront un peu plus d’un mois après l’université de vacances; ce sera le 18 novembre 2017 à Porto Novo, cinq ans après le précédent congrès. Pour ce qui est du dauphin du leader charismatique du parti arc-en-ciel, le sujet sera abordé au moment opportun, via des primaires a-t-elle ajouté.

« Le PRD se porte bien »

L’invitée est revenue sur le thème de l’université de vacances qui est une tradition  chez les  » Tchoko Tchoko ». Cette année, le thème de cette rencontre est « Quel avenir pour les partis politiques au Bénin ? ». Un thème d’actualité, au regard des crises qui secouent les partis comme la RB et le PSD. Le financement des partis politiques constitue  en partie la cause des problèmes au sein des formations politiques. Le président du parti du Renouveau Démocratique, Adrien Houngbédji, a fait de la question l’une de ses priorités.Le Parti du Renouveau Démocratique craint-il de subir le même sort que ses pairs? Interrogée sur une probable crise qui pourrait frapper le PRD, l’invitée de l’hebdo de océan fm a indiqué que la crise que connaissent les renaissants et les socio – démocrates n’est pas susceptible de frapper le PRD. « Le PRD a su anticiper sur la crise qui frappe les partis », a justifié Awahou Codjo Alabi. Selon elle, le parti se porte très bien, il est soudé et la cohésion y règne. En témoigne la solidité du groupe parlementaire PRD au sein de l’hémicycle.

Remaniement ministériel

Une cohésion qui se constate au sein du parti qui soutient le chef de l’État Patrice Talon. Le PRD ne crachera d’ailleurs pas sur un quelconque portefeuille ministériel en cas de remaniement ministériel, a affirmé cette porte- parole de l’UV 2017 qui milite au sein du parti depuis une vingtaine d’années. Le parti saura faire face aux pouvoirs de l’argent dans ses fiefs pour les prochaines échéances électorales. Awahou Codjo Alabi en veut pour preuve les 32 conseillers municipaux PRD sur les 33 du conseil municipal de Porto Novo. Les prochaines élections, les législatives, sont pour 2019. Au PRD, on s’y prépare déjà certainement.

Rédaction Océan Fm