Spread the love

laourou mLes populations de Bantè, sous la conduite du président du Mouvement politique, Forces unies pour le développement, Grégoire Laourou et des commandants des douanes, Marcellin Laourou et Ali Soumanou, se sont retrouvés le dimanche 09 septembre 2018, à l‘Eglise catholique Saint Joseph de Bantè et à la mosquée de ladite commune, pour une messe d’action de grâce à l’endroit du Chef de l’Etat.

En phase avec la gouvernance du président Patrice Talon, les populations de Bantè n’ont pu s’empêcher d’exprimer leurs reconnaissances. A travers une messe d’action de grâce, elles l’ont encouragé à persévérer dans la mise en œuvre des réformes engagées pour le bien-être du peuple.Pour la circonstance, c’est l’Eglise catholique St Joseph et la Mosquée de Bantè qui ont été retenues.Dans son homélie, Basile Kouta, curé de la paroisse, a rappelé les actions qui justifient la présence des jeunes de Bantè auprès du chef de l’Etat. « L’Eglise catholique romaine est apolitique », a déclaré le célébrant. Mais, il n’est pas interdit, a-t-il ajouté, de prier pour les gens. « Remercier le Seigneur est un acte de foi. C’est bien que Marcellin Laourou ait demandé une messe d’action de grâce en reconnaissance des bienfaits de son Dieu. C’est un exemple qu’il a donné. On a aussi prié pour le chef de l’Etat, afin que le St esprit l’aide à bien gouverner», a martelé le prélat.  Même exercice à la Mosquée de la localité. L’Imam a fait des prières pour le pays et le président de la République. Les fidèles musulmans ont fait des invocations, des prières et demander le pardon pour leurs péchés. Sous la houlette de l’ancien ministre, Grégoire Laourou, les populations de Bantè ont témoigné leur reconnaissance au chef de l’Etat au regard de toutes les actions posées pour le pays et leur commune. « Ces deux offices religieux visent essentiellement à implorer la grâce du Seigneur sur le président de la République et ses collaborateurs, qui ont à charge le développement du pays depuis avril 2016. C’est une lourde responsabilité, et une tâche gigantesque. Le président de la République et ses hommes ont besoin d’être soutenus par les prières et diverses actions. L’objectif c’est de susciter une large adhésion des populations autour du Pag », a déclaré le président du Fdu. L’ex argentier national a également demandé aux jeunes de Bantè de saisir, dans un élan qui privilégie l’intérêt général au détriment de l’intérêt particulier, les grandes et belles opportunités de développement qui s’offrent au pays depuis l’avènement du régime du Nouveau départ. « Nous voulons témoigner notre loyauté au président Talon et lui dire notre soutien à sa vision pour le pays en général et pour la commune de Bantè en particulier », a-t-il fait observer. Le chef Service d’intervention rapide de la douane pour les départements de l’Atlantique et du Littoral a également précisé que « ces offices religieux ont été initiés pour non seulement remercier le Seigneur pour avoir inspiré Patrice Talon de sa sagesse à travers la désignation de nombreux cadres de Bantè, mais aussi en reconnaissance des nombreuses réformes engagées dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations. Enfin, au regard de la lourde charge du chef de l’Etat, il est tout à fait normal que les fidèles prient pour que Dieu lui donne la bonne santé».

 Jean-Paul Mahugnon