Spread the love

lokossaLes jeunes chômeurs de Oumako et Sè sont très remontés contre Ebomaf. Et pour cause, ils reprochent à cette dernière de n’avoir pas embauché la main d’œuvre locale que sont les Ouatchi. Pour manifester leur mécontentement, ils ont empêché pendant des heures la circulation sur le tronçon routier. Mais grâce à la vigilance et au sens de professionnalisme du commandant de compagnie de Lokossa, la situation est revenue à la normale. Les manifestants se sont retirés de la voie et ont accepté négocier calmement avec l’entreprise Ebomaf afin de se faire embaucher.