Spread the love

Conceptual image of law enforcement, justice and sentencing with a closeup view of a wooden judges gavel lying on a law book

Le concours de recrutement des quatre-vingt  (80) auditeurs de justice à Cotonou prévu pour se tenir ce samedi 24 juin 2017 a bel et bien eu lieu. Les 2 mille 484 candidats convoqués ont planché au Lycée technique Coulibaly. Ce concours de recrutement des auditeurs de justice avait été reporté sine die, le 26 mai dernier. Les candidats ont composé dans trois épreuves dont l’épreuve de culture générale lancée par la ministre de la fonction publique Adidjatou Mathys. Pour elle, ce concours est placé sous le signe de l’amélioration de la justice dans notre pays. A l’en croire, pour compter de ce mois de juin, il sera organisé une série de concours de recrutement jusqu’au mois de décembre. « L’espoir est permis pour les diplômés sans emplois. Que les enfants commencent par étudier, il y aura beaucoup de recrutement jusqu’à la fin de l’année » a-t-elle déclaré. Présent à cette cérémonie de lancement des épreuves, le ministre de la justice, Joseph Djogbénou,  a profité de l’occasion pour lever un coin de voile sur la particularité de ce concours. Selon lui, le gouvernement a autorisé trois personnes handicapées visuelles à prendre part à ce concours. « Ce qui est un signe fort du gouvernement d’ouvrir tous les grands corps de l’Etat à tous les citoyens quelques soit leur condition, leur situation » a-t-il expliqué.

Léonce Adjévi