Spread the love

abgiefL’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers (Abgief), a organisé ce jeudi 14 juin 2018, une journée de réflexion sur le dialogue national sur les frontières. Le thème retenu est:  » Frontière, tourisme et extrémisme violent « , avec pour objectif  de contribuer à une meilleure prise de conscience sur la nécessité d’investir dans les zones frontalières afin de les éloigner du terrorisme. A sa prise de parole, le Directeur général de l’Abgief, Marcel Ayité Baglo, a montré que le terrorisme ne nait pas du jour au lendemain. Selon lui, c’est un phénomène favorisé par plusieurs situations comme le manque de débouchées pour la jeunesse. Présent à cette rencontre, le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, a déclaré que la lutte contre l’extrémisme violent doit être globale et que son éradication ne serait possible que dans une synergie d’actions. Il a aussi rappelé que les zones frontalières sont des coins enclavés qui sont favorables aux actes terroristes.

Léonce Adjévi