Spread the love

Attendus le 4 septembre à Bamako où ils afImoroufronteront les Aigles du Mali dans le cadre de la 6è et dernière journée des éliminatoires de la Can 2017, les Ecureuils sont déjà en stage à Cotonou. Mais le sélectionneur national, Oumar Tchomogo, ne pourra pas compter sur tous ses hommes. En effet, à peine arrivé à Barnsley (D2 anglaise), Sessi d’Almeida (20 ans) va devoir affronter un premier coup dur. Le milieu défensif international béninois s’est gravement blessé à l’entraînement en fin de semaine dernière. Il a été victime d’une rupture des ligaments croisés du genou. D’Almeida devrait être indisponible pour au moins six mois. Il n’est apparu qu’à trois reprises sous ses nouvelles couleurs. Une mauvaise nouvelle pour la sélection nationale. Convoqué par Tchomogo pour ce match contre le Mali, il est d’ores et déjà forfait. Il manquera aussi la Can qui se jouera en janvier prochain au Gabon en cas de qualification des Ecureuils. C’est donc une blessure qui tombe vraiment mal pour l’ancien Bordelais. Comme lui, Emmanuel Imorou est également forfait. Sorti contre Lyon en championnat il y a une semaine, le défenseur latéral gauche international béninois ne rejoindra pas les Ecureuils cette semaine. Retenu par le sélectionneur national, il a repris le chemin de l’entrainement avec Caen en milieu de semaine, mais il parait trop juste pour être opérationnel contre le Mali. Pour le suppléer, Oumar Tchomogo vient de convoquer le défenseur polyvalent de l’As Douane, Appolinaire Danvidé. Récent vainqueur de la coupe du Niger, ce dernier a déjà rallié Cotonou pour prendre part au stage de préparation en cours.