Spread the love
augustin_ahouanvoebla
Augustin Ahouanvoèbla enore réconforté

Alors que les cinq dissidents de la Fédération béninoise de football (Fbf) avaient demandé que le match Bénin-Mali du 6 septembre 2015 se joue à Cotonou arguant du fait qu’il serait difficile de contenir les « 800.000 Maliens à Cotonou », la Caf vient de suivre les prescriptions du Comité exécutif de la Fbf en retenant la ville de Porto-Novo pour abriter la rencontre. Ce duel comptant pour la 2è journée des éliminatoires de la Can 2017 aura donc lieu au stade Charles de Gaulle. « Nous vous confirmons que le match aura lieu à Porto-Novo comme fixé sur le système Cms de la Caf référence à la lettre de la Fbf ci-jointe (…) », a écrit Mohamed K. El Shawarby, manager de la division des compétitions de la Caf, dans un message adressé hier au secrétaire général de la Fbf, Bruno Dossou. En fait, ce dernier avait adressé une correspondance à l’instance continentale le 18 août 2015 pour confirmer que le match se jouera à Porto-Novo. Selon la Fbf, aucune menace sécuritaire ne pèse sur la capitale du Bénin. « Le stade Charles de Gaulle de Porto-Novo est règlementaire aux normes de la Fifa et a déjà accueilli des matchs de grande envergure internationale aussi dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Brésil 2014 que dans bien d’autres rendez-vous de la Caf. Les dispositions sont en cours avec le responsable de la sécurité Fifa au Bénin qui est en même temps un Général de Police et le directeur général de la Police nationale (…) », a insisté l’instance fédérale.

 Le ministère des Sports en difficulté

 près avoir écarté la Fbf de l’organisation du match, le ministère des Sports a reçu un coup de massue à travers ce message de la Caf. Il sera contraint de se plier d’autant que les dissidents ne sont pas reconnus par l’instance continentale et ne sauraient l’y contraindre. La Caf a juste voulu faire comprendre aux acteurs que jusque-là, l’équipe fédérale présidée par Augustin Ahouanvoèbla est la seule légitime et reste l’interlocutrice des instances faitières au Bénin.

F.A.G