Spread the love

educationContrairement aux candidats au Bepc balnc 2018 des autres départements du Bénin, ceux de l’Ouémé ont achevé les compostions dans la soirée du mercredi 20 juin 2018. Une fuite d’épreuve est à la base de cette situation.

L’épreuve des Mathématiques proposée dans la cadre de l’examen blanc du Bepc a été composée dans la soirée du mercredi 20 juin 2018 dans le département de l’Ouémé. Et pour cause ! Une fuite de ladite épreuve a été enregistrée dans la  matinée avant le démarrage des compositions. L’examen a dû être suspendu dans tous les centres du département. Cela a été programmé dans l’après-midi. Un tour dans les établissements retenus pour abriter les compositions à 15 heures et le constat est édifiant. Les candidats ont finalement composé en mathématiques. C’est le cas par exemple au Collège d’enseignement général de Sèkandji. Selon le directeur, Alfred Affodegon, il y a eu un disfonctionnement technique organisationnel lors de la composition des Mathématiques. « Alors, l’autorité nous a ordonné d’arrêter les épreuves et de reprendre dans l’après-midi par un autre sujet », a-t-il déclaré. Il a, par ailleurs, rassuré que l’épreuve a été changée. Il n’a pas manqué de balayer du revers de la main les rumeurs selon lesquelles une fuite serait à la base du report sine-die de la composition. Quant à Emeline Gnansounou, élève en 3ème Mc3, elle a confirmé que l’épreuve a été totalement changée par rapport à celle de la matinée qui a été arrêtée pour des raisons qu’elle ignore. A sa suite, Moïse Mèhouloko, élève en  classe de 3ème Mc2, a aussi déclaré qu’il ne maîtrise pas les causes de l’ajournement de l’épreuve. Les deux élèves ont, pour finir, rassuré que la composition s’est bien déroulée.

Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)