Spread the love
bernice-loko
Bernice Loko éclaire sur le concept de la virginité

 Pour Bernice Loko, étudiante en 3ème année de journalisme et membre très active du Royaume international des vierges, la virginité est une marque de dignité qui reflète une certaine valeur que devrait avoir toute jeune fille d’un certain âge. Le sexe n’étant pas un organe qui est appelé à disparaitre, on peut donc s’en servir le moment opportun sans se précipiter. Cela met à l’abri de nombreuses déconvenues qui sont, pour la plupart, très dommageables.

Le Matinal : Comment pouvez-vous nous définir une fille vierge ?

 Bernice Loko: D’abord, la virginité est l’état d’une fille vierge ou pucelle, qui n’a jamais connu d’homme. Autrement dit, une fille vierge est une fille qui n’a jamais eu de rapports sexuels.

 Que pensez-vous de la célébration de la virginité ?

La célébration de la virginité est un grand évènement qui rassemble tout le monde. Quand par exemple vous suivez cela à la télévision vous êtes ému. Et si vous êtes encore vierge vous ferez tout possible, pour vous inscrire dans le royaume. Mais si vous ne l’êtes plus, ce sera tout un regret. Quand la célébration de la virginité passe sur les médias, cela mobilise beaucoup de gens. Même les parents s’y accrochent et cela donne plus de valeur à la dignité féminine. On constate aujourd’hui que les gens n’accordent plus de valeur à la virginité alors que c’était quelque chose de bien du temps de nos parents. C’est dans cette optique que le promoteur du Riv a voulu valoriser la femme.

 Quelles sont les motivations qui vous poussent à maintenir votre virginité ?

J’ai décidé de mettre le sexe de coté pour poursuivre mes rêves. Parce que le sexe, on peut s’en servir à bon escient. Je préfère étudier pour le moment et le sexe viendra après. Aussi en gardant ma virginité je suis à l’abri des maladies, des infections sexuellement transmissibles et des grossesses non désirées.

 Pensez-vous qu’une fille vierge peut avoir un conjoint? Si oui, comment peut-elle vivre aisément sa relation ?

Bien sûr que oui ! Une fille vierge peut avoir un petit ami. Cela n’est pas exclu. Seulement, le petit ami est censé la suivre, l’attendre et surtout la soutenir dans son choix. Et même dans notre royaume, quand vous avez un certain âge, vous avez l’obligation d’amener votre petit ami. La fille vierge peut donc vivre aisément sa relation avec son petit ami comme les autres filles. Il faut néanmoins qu’ils sachent que certaines choses leur sont défendues. Ils peuvent aller à la plage, s’amuser ensemble, tout faire, sauf le sexe.

 Quels sont les avantages à rester vierge ?

Il y a beaucoup d’avantages qui découlent du fait de rester vierge pour une jeune fille. Comme je l’avais dit, vous êtes à l’abri des maladies, des infections sexuellement transmissibles, du Vih Sida, des grossesses non désirées et beaucoup d’autres maladies. Les médecins nous parlent de maladies comme, la fibrome, les kystes et du cancer du col de l’utérus qui ont pour principales causes, les relations sexuelles précoces. Si une fille décide de rester vierge jusqu’au mariage, c’est qu’elle se met à l’abri de toutes ces maladies.

 Pendant combien de temps ou jusqu’à quel moment pensez-vous qu’il est idéal de rester vierge ?

L’idéal c’est de garder sa virginité jusqu’au mariage. Parce que, même les écritures saintes ont dit, que ce soit la Bible ou le Coran, que le corps de la femme est le temple de Dieu. C’est donc toujours bon pour la femme de garder sa virginité jusqu’au mariage.

 Quels conseils donneriez-vous à vos sœurs encore vierges ?

Il y a un mot que nous cultivons régulièrement dans notre royaume. C’est la persévérance. Parce que le chemin est bien long et sur le leur, elles vont rencontrer des gens qui vont les décourager. Moi, chaque jour que Dieu fait, que ce soit dans mon école ou dans mon lieu de travail, les gens me stigmatisent. Quand tu apparais comme une fille vierge, on te voit, comme une fille qui n’est pas branchée. Je recommande donc à mes sœurs, de persévérer dans leur choix, car c’est l’idéal. Qu’elles se disent que, le sexe, on a tout le temps pour s’en servir. On fera tout pour les décourager, surtout les camarades, les amis. Il faut qu’elles sachent que c’est la patience qui paie.

Parlez-nous du royaume des vierges

Le royaume compte actuellement sur toute l’étendue du territoire national 1537 filles. Dans le royaume, il y a trois étapes ; princesse, ensuite reine et enfin reine-mère. Je me suis inscrite en 2011 en tant que princesse et en 2013 après une confirmation de ma virginité par une consultation gynécologique, je suis passée à ma deuxième étape. Cette année je serai reine-mère et j’aurai ma couronne.

 Un mot de fin

Mon mot de fin serait pour remercier le promoteur qui organise chaque année les trophées vierges pour pouvoir permettre aux filles vierges de s’épanouir. J’adresse aussi un sincère merci aux parents qui nous envoient chaque année leurs filles. A mes amies vierges qui sont avec moi dans le royaume, je ne peux que leur dire du courage et, le meilleur reste à venir.

 Propos recueillis par Anthony Durand et Patrick Gbodo

(Stag)