Spread the love

Cartes sur table 30 octobreLe nouveau gouvernement de  Patrice Talon est connu. Invité ce dimanche 29 octobre 2017 sur l’émission Cartes sur table de la radio Océan Fm, Inoussa Bio Orou, président du mouvement Triomphe dans l’unité (Tdu), s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité nationale, notamment la nouvelle équipe gouvernementale.

 « J’ai beaucoup apprécié le deuxième gouvernement du président Patrice Talon parce que j’ai vu qu’il y a beaucoup de jeunes dans le gouvernement et c’est ce que nous voulons», a-t-il affirmé. L’ambition du mouvement Triomphe dans l’Unité (Tdu), étant d’accompagner la jeunesse, le président Inoussa Bio Orou a émis le vœu de confier des postes de responsabilités à la jeunesse. « Nous voulons qu’on donne des postes de responsabilités à la jeunesse comme le fait le président Talon. Contrairement à ce que pensent beaucoup, Inoussa Bio Orou estime que ce n’est pas un gouvernement purement politique.  Il a laissé entendre que c’est plutôt un gouvernement de développement. « Ce n’est pas la politique. Je ne vois pas la politique dedans. C’est un gouvernement qui a beaucoup de choses à prouver. Le principal défi pour les nouveaux venus, est d’accompagné le président Patrice Talon dans son programme d’actions», a-t-il certifié.  Avec l’entrée de Modeste Kérékou et le maintien d’Oswald Homéky, il a fait savoir que c’est la jeunesse qui est honorée. « C’est un  grand honneur pour nous les jeunes, et on est vraiment content de lui. On n’est pas en train de  pousser les anciens au dehors, mais eux-mêmes doivent savoir qu’il est tant que la jeunesse prenne ses responsabilités », a-t-il expliqué.

Le Tdu prêt à accompagner le Ravip

Le Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) démarre le 1er novembre 2017 sur toute l’étendue du territoire national.  C’est une initiative du gouvernement qu’apprécie encore Inoussa Bio Orou. Dans sa droite ligne d’accompagner les actions du Chef de l’Etat, Patrice Talon, Inoussa Bio Orou, a déclaré  que son mouvement mène déjà des actions sur le terrain pour permettre le bon démarrage de l’opération, notamment dans la 8e circonscription électorale. Cela passe par des séances d’échanges avec la population sur le terrain sur le but visé par cette opération.  Il est persuadé que d’ici le 1er novembre la population sortira nombreux pour se faire enregistrer. « Nous savons que c’est un recensement.  Il faut que nous sensibilisions tout le monde pour que les gens sortent pour se faire recenser. Nous devons aider le président Patrice Talon à relever ce défi. Nous sommes allés sur le terrain depuis deux semaines. On a fait des communiqués. Ils sont en train de comprendre. À partir de mercredi prochain, on sera encore sur le terrain » a-t-il laissé entendre.

La gestion du maire de Parakou appréciée

Issu de la 8ème circonscription électorale, l’invité d’Hospice Houénou de Dravo, a également opiné sur la gestion du maire de Parakou Charles Toko. Tout en saluant la vision de l’homme et ses nombreuses ambitions pour la cité des Kobourou, il a montré que c’est un acteur de développement rompu à la tâche. « Il est courageux et quand vous êtes courageux, pour échouer, c’est difficile. Donc, c’est quelqu’un qui travaille et qui se bat beaucoup. Je le soutiens. Vous avez vu comment ça change à Parakou. Ce n’est pas donné à n’importe qui de faire ce qu’il est en train de faire.  Je sais qu’il va atteindre ses objectifs », a-t-il ajouté.

Léonce Adjévi