Spread the love
Jocelyn Degbey
Jocelyn Dégbey compte sur le président Patrice Talon

Le Couffo, pendant longtemps, semble n’avoir pas bénéficié d’un regard bienveillant des gouvernants successifs en matière infrastructurelle. Avec l’avènement du président Patrice Talon, une lueur d’espoir semble éclaircir l’horizon de ce département. Et il ne serait pas irréaliste de croire au bitumage de la route Dogbo-Lalo avant la fin du quinquennat en cours. Elu de la 12èmecirconscription, le député Jocelyn Dégbey rassure de la réalisation de ce projet.

Longue d’une vingtaine de kilomètres, la route Dogbo-Lalo est dans un état d’impraticabilité avancé. Avec la saison des pluies, ce tronçon s’est dégradé considérablement et ralentit les activités économiques dans la région. Cette situation préoccupe le député Jocelyn Dégbey. Interpellé sur le sujet, il confie que le bitumage de la route Dogbo-Lalo l’a toujours préoccupé. « A ma nomination au poste de Ministre des mines de l’énergie et de l’eau (Mmee), j’en avais parlé au premier Conseil des ministres du premier Gouvernement du Président Yayi Boni. En principe, cela devrait être fait. Mais depuis que j’ai quitté le Gouvernement, en 2007, rien n’a été fait jusque-là », déplore-t-il. Malgré ce désintéressement du régime d’alors vis-à-vis de cette infrastructure, l’élu de la 12ème circonscription n’a point baissé les bras. Il a mené d’autres démarches. « Dans le cadre de la boucle du Couffo, le bitumage des voies n’a pas pris en compte le tronçon Dogbo-Lalo. C’est alors que j’ai pris contact avec le Ministre et le conseiller technique du chef de l’Etat en charge des travaux publics pour leur expliquer que cette voie a été oubliée », confie-t-il. Toujours pour voir les travaux de construction de cette infrastructure routière démarrés, il a pris son bâton de pèlerin pour se rendre à La Marina. « J’ai eu une audience avec le chef de l’Etat lui-même, le lundi 23 avril 2018. Il m’a rassuré que la voix Dogbo-Lalo sera faite en 2019. Il a été très ferme, parce que je lui ai expliqué que pour ouvrir le Couffo sur l’Atlantique, il importe de réaliser la voie Dogbo-Lalo. J’ai profité pour inclure aussi la voie Toviklin-Lalo », indique-t-il. C’est dire donc que les populations des Communes de Dogbo, Lalo et Toviklin doivent croire en la volonté du Chef de l’Etat  de réaliser ces voies en 2019. « Je voudrais profiter de l’occasion pour saluer, une fois encore, la clémence du chef de l’Etat et le remercier infiniment, au nom de toute la population de Dogbo, de Lalo et de Toviklin qui lui réitère son soutien indéfectible », conclut-il.

 AT