Spread the love

Blaise-CompaoreLa justice militaire burkinabè a lancé un mandat d’arrêt international contre l’ancien chef d’Etat Blaise Compaoré, pour son implication présumée dans la mort de Thomas Sankara. Ce dernier avait été assassiné en 1987 lors du Coup d’État qui avait porté Compaoré au pouvoir. Ce mandat a été émis depuis le 4 décembre 2015 et transmis aux autorités ivoiriennes qui n’ont pas encore réagi à la demande de la justice burkinabè. Selon l’avocat des accusés, ce mandat figure déjà dans le dossier judiciaire. Les principaux inculpés dans cette affaire, dont le général Gilbert Diendéré qui fut l’homme de confiance de Compaoré, sont poursuivis pour « assassinat, attentat et recel de cadavre ». L’ancien président Blaise Compaoré qui vit actellement en Côte d’Ivoire est visé par les mêmes chefs d’accusation.