Spread the love

Meeting ParakouSous la coupole des rois, des têtes couronnées et des Imams, le trio Charles Toko, Rachidi Gbadamassi et Samou Séïdou Adambi a, à travers une démonstration de force, rassuré le Chef de l’Etat de leur fidélité et soutien sans réserve. C’était le samedi 06 octobre 2018 à la place Bio-Guéra de Parakou.

Battre le rappel de la troupe, c’était  l’objectif primordial visé cette première sortie des forces politiques se réclamant de la majorité présidentielle à Parakou. Après avoir revisité  le Programme d’actions du gouvernement (Pag) et fait le bilan à mi-parcours des actions et réalisations de l’équipe dirigeante,  jeunes,  artisans, et les femmes ont estimé que le président de République et son gouvernement méritent leur soutien indéfectible. « Monsieur le Président de la République ! Sachez que c’est sur les arbres qui portent de fruits que l’on lance les pierres. Nous, jeunes du Nord, en général et de Parakou en particulier, pensons que la branche ne se cassera pas dans les bras de la rupture », a rassuré Ossénie Ambaliou, porte-parole des jeunes. Ils n’ont pas manqué de rappeler à l’attention du chef de l’Etat, le renforcement du système d’adduction d’eau de la ville qui, depuis 40 ans, est confronté à la rareté de cette source de vie, le lancement des travaux d’asphaltage de 68 kilomètres de voies  dans la cité,  le grand marché moderne à Guèma et la  construction d’un stade moderne qu’il leur avait promis.

 Pourquoi l’initiative de Parakou ?

 « Ces doléances évoquées  ne sont pas tombées dans les oreilles de sourd », a dit Samou Séidou Adambi, le ministre de l’Eau et des mines. Tout en rassurant les populations de ce que les promesses du président Talon seront tenues, il s’est engagé à rendre compte fidèlement au président de la République. Le député  Rachidi Gbadamassi, l’élu du peuple  de la 8ème circonscription électorale a,  pour sa part,  rappelé les motivations qui sous-tendent  l’initiative de Parakou. « Pour nous, l’initiative de Parakou aujourd’hui, c’est l’unité nationale autour du président Patrice Talon. L’initiative de Parakou pour nous, c’est l’intérêt général, l’intérêt supérieur de la Nation. Parakou vient de prendre l’engagement d’être fidèle aux idéaux du Président Patrice Talon. Il aime le Bénin en général et Parakou en particulier ;  et Parakou a l’obligation morale de lui retourner l’ascenseur. C’est une prescription divine », a-t-il déclaré. Pour lui, le président Talon ne fait pas du régionalisme, en témoignent les nombreux cadres du Nord  qu’il a promus  à des postes stratégiques. « Comment ne pas aimer le père de la Nation quand il a gratifié Parakou d’un digne fils qui est membre du Gouvernement. Peut-on alors dire que Talon est régionaliste? Non ! Il fait la promotion de la compétence », a-t-il souligné. De ce fait, a-t-il poursuivi, « Parakou reste et demeure le soutien total et sans condition du président Talon et  son fief électoral incontesté. Parakou n’a pas le droit de faire une opposition stérile, une opposition aveugle». Alors, il a exhorté leurs militants à ne pas se laisser distraire par des marchands d’illusion en panne d’inspiration. « Les spécialistes de démobilisation, c’est nous. Comment peut-on  démobiliser le démobilisateur? Ce n’est pas possible. Personne ne peut nous ébranler. Personne ne peut empêcher le soleil de briller », a-t-il conclu.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)