Spread the love
Michel Adjaka, président de l'Unamab
Michel Adjaka, président de l’Unamab

Le chef de l’Etat Boni Yayi vient de donner des instructions pour que le concours des auditeurs de justice soit organisé conformément à la requête de l’union nationale des magistrats du Bénin Unamab et ce relativement à l’arrêté de 2004. La nouvelle a été donnée à travers une bande défilante sur la télévision nationale dans la soirée de ce jeudi 1er octobre. « Les ministères concernés ont été instruit en conséquence pour la tenue a bonne date du concours et sont invités à mettre tout en œuvre pour son déroulement dans les conditions transparentes » peut on lire dans ce communiqué. L’Unamab a engagé depuis trois semaines un bras de fer avec l’exécutif exigeant l’annulation des décisions prises par les autorités gouvernementales dans le cadre de l’organisation des concours d’auditeurs de justice prévus pour les 28 et 29 novembre 2015. La prise de cette décision par Boni Yayi indique que les magistrats prennent le dessus sur l’exécutif dans cette lutte qui a conduit à la paralysie des instances judiciaires pendant plusieurs jours.