Spread the love
symphorien-m
Le maire de Zagnanado, Symphorien Misségbétché est en froid avec les conseillers

Le Conseil communal de Zagnanado devrait tenir sa toute première session de l’année le vendredi 31 mars dernier. Mais contre toute attente, elle n’a plus eu lieu parce que le quorum exigé par les textes régissant la décentralisation n’est pas atteint. Les conseillers dans leur majorité ont boycotté la rencontre pour protester contre un certain nombre de dysfonctionnements notés dans la gestion des ressources de la commune. Selon ces élus communaux qui ont opté pour la politique de la chaise vide, le maire Symphorien Misségbétché doit clarifier la gestion qui est faite des frais issus de la transhumance. A les en croire, l’autorité communale aurait détourné ces fonds estimés à environ 7 millions de francs Cfa. Une allégation balayée du revers de la main par le Chef du service affaires financières et économiques (C/Safe) de la mairie. D’après les explications de Guillaume Avohou, le maire ne gère pas directement les finances de la commune. Donc, il ne peut en aucun cas détourner une quelconque somme comme le font croire certains conseillers. L’argent de la Commune,  quel que soit sa source, est géré par le receveur qui exige même le respect de l’orthodoxie financière. Au regard du mécanisme qui sous-tend un décaissement au trésor public, Guillaume Avohou pense que ces conseillers sont en train de distraire la population qui n’a plus besoin du bavardage inutile mais plutôt des actions concrètes de développement. De ses dires,  ce boycott peut être traduit par le non-paiement des primes des conseillers dû aux difficultés de trésorerie. « C’est une situation générale qu’on observe dans toutes les communes », a-t-il laissé entendre. «Autrement dit, la commune a du mal à mobiliser toutes les ressources. Ce qui ne lui permet pas d’honorer à bonne échéance certains engagements pris », a ajouté le C/Safe. Il a saisi l’occasion pour inviter la population de Zagnanado au calme et à la sérénité. 

 
Zéphirin Toasségnitché
(Br Zou-Collines)