Spread the love

 braquagLes divorcés sociaux ont encore fait parler d’eux sur la route de Nikki, dans la matinée du jeudi 1er octobre 2015. Le bilan fait état d’un mort et plusieurs biens emportés par les hors-la loi.

Le braquage s’est déroulé sur la route Gnanhoun-Sonsoro dans l’arrondissement de Biro dans la Commune de Nikki. Selon nos sources, les braqueurs ont commencé leur sale besogne, peu avant 09heures du matin par des coups de fusils tirés pour obliger les passagers à s’arrêter. Pendant des minutes, la demi-heure selon certaines victimes, les bandits ont tenu en respect tous les passagers qu’ils ont fouillés et dépouillés de leurs biens. Ils ont réussi à emporter de fortes sommes d’argent et des téléphones portables avant de disparaître dans la nature. Un conducteur de taxi-moto communément appelé « Zémidjan », originaire de la commune voisine de Pèrèrè qui a tenté de s’échapper avec la cliente qu’il transportait a été froidement abattu par les divorcés sociaux. Pendant environ une heure de temps, les bandits ont occupé cet endroit de ce tronçon où s’est déroulé l’énième braquage. Quelques heures plus tard, le commandant de la Brigade de N’Dali, l’adjudant Idrissou Orou Gani est allé sur les lieux pour constater les dégâts. Le corps de la victime a été remis à ses parents. Les braquages sur nos axes routiers deviennent récurrents et il convient de parer au plus pressé afin de sécuriser les populations en cette veille de fêtes de fin d’année.

Clément Dognon

(Br Borgou-Alibori)