Spread the love

Les participants afritacLes hauts cadres des administrations des pays membres de l’Afritac de l’Ouest participent à un séminaire portant sur les interrelations entre les comptes macroéconomiques et robustesses des modèles de cadrage macroéconomique et budgétaire. Organisé par le Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique de l’ouest, cette séance de formation a ouvert ses portes, lundi 12 novembre 2018, à l’hôtel Golden Tulip.

Préoccupé par la qualité des projections macroéconomiques et budgétaires, le Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique de l’ouest, intervient depuis 2015, dans le domaine de l’analyse et des prévisions macroéconomiques. C’est dans cette dynamique que le centre organise à Cotonou, un séminaire régional de formation en vue de contribuer au développement des indicateurs de haute fréquence et à l’amélioration des dispositifs de prévision des recettes fiscales des pays membres. La présente année fiscale, a fait observer, Samir Jahjah, directeur Afritac de l’Ouest,marque un tournant dans les appuis dans ce domaine.Selon lui, l’assistance dans ce domaine sera dorénavant accentué sur le processus de préparation de préparation du budget afin de faire du cadrage macroéconomiques la première étape des processus de préparation des budgets dans les Etats couverts par l’Afritac de l’Ouest.Entre autres objectifs du séminaire, le renforcement des capacités des principaux acteurs du processus budgétaire, le partage des expériences de chaque pays sur la qualité des outils et les processus mis en place pour l’élaboration des cadrages macroéconomiques et l’identification des pistes d’action pour rendre plus performants les outils et les processus des cadrages macroéconomiques et budgétaires des pays. Procédant au lancement de la formation, Servais Adjovi, directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des finances, a exhorté les experts de l’Afritac de l’Ouest à élaborer des données de qualité pour l’amélioration de la vulnérabilité dans les pays membres de l’Afritac de l’Ouest.

 Odi I. Aïtchédji