Spread the love

benjamin-hounkpatinLe ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin a tenu une séance de travail avec les Partenaires techniques et financiers de son département. Cette rencontre qui a eu lieu à Cotonou vendredi 07 septembre 2018, a pour objectif principal de redynamiser le cadre de concertation ministère de la Santé-Ptf.

Trois ans après la dernière session, le ministre Benjamin Hounkpatin a relancé le weekend écoulé, le dialogue avec les Partenaires techniques et financiers. Ce creuset mis en place pour échanger sur l’état de la collaboration entre le ministère de la Santé et ses partenaires pour faire le point des grands résultats de leurs actions a très peu fonctionné ces dernières années. C’est dans le souci de le rendre plus performant que le ministre de la Santé a initié cette rencontre. « La mise en œuvre de nouveaux documents de planification permettra de renforcer le système de santé à travers la mise à disposition de ressources humaines, matérielles et financières dans le secteur », a déclaré Benjamin Hounkpatin. C’est pourquoi il a souhaité qu’à travers le cadre commun de planification et de redevabilité, la confiance se renforce et que les processus de mis en œuvre s’allègent au profit de l’efficience et de la performance. « L’opportunité de discuter des priorités de façon participative et inclusive en amont permettra de faire l’affectation des ressources disponibles aux priorités retenues et de garantir le financement des actions », a-t-il souligné. Pour plus d’efficacité du secteur de la santé, il a rassuré les Ptf sur le fait qu’il accordera plus d’attention aux niveaux déconcentré et décentralisé afin d’augmenter les résultats du système sanitaire. Il a saisi l’occasion de la séance pour rappeler les chantiers qu’il a lancés pour donner une nouvelle dynamique au secteur de la santé. Il s’agit du Plan de décentralisation et de la déconcentration du ministère de la Santé, du Plan national de développement sanitaire 2018-2022, des décisions de réglementation de l’exercice en clientèle privée des professionnels de santé du secteur public, la poursuite des actions phares du Pag pour le secteur de la santé, l’inauguration de l’hôpital  de zone d’Allada et la mise à disposition d’importants lots d’équipements médicaux au profit des hôpitaux. Comme perspective, le ministre Hounkpatin envisage l’adoption d’une loi de réforme de la santé, la révision de l’Aof du ministère pour sa mise en cohérence avec les réformes, l’intégration des services à travers la création de l’Agence des soins de santé primaire, l’assainissement de la gouvernance du secteur, la poursuite de l’amélioration des conditions d’emploi des agents de l’Etat et le développement du partenariat avec le secteur privé. Toutefois, il a rassuré les Ptf de travailler pour plus de transparence, d’ouverture, de synergie et de reddition des comptes. Les partenaires techniques et financiers, après avoir reconnu le bien-fondé de l’initiative, ont pris l’engagement d’accompagner le Bénin pour l’amélioration de son système sanitaire.

 Odi I. Aïtchédji