Spread the love
Le pdt Issa Hayatou et la Caf doivent trancher
Le pdt Issa Hayatou et la Caf doivent trancher

Il faudra patienter. Alors que les rumeurs vont bon train au sujet des sanctions que prendra la Confédération africaine de football à l’encontre du Maroc, dépossédé de l’organisation de la Can 2015 après sa volonté de report du tournoi compte tenu des risques liés au virus Ebola, l’heure est toujours aux discussions. C’est dans cette optique qu’une délégation de la Fédération marocaine (Frmf), présidée par Faouzi Lakjaa, a été reçue au Caire par Issa Hayatou. Rencontre sur «invitation» de la Caf durant laquelle la partie marocaine a une nouvelle fois plaidé sa cause indiquant qu’elle «ne refusait pas d’abriter cette compétition, mais demandait seulement son report à une date ultérieure», indique un communiqué de l’instance, qui précise également que «priver [sa] sélection nationale de participer à cette édition (de la Can, ndlr) est une sanction pour une large frange de joueurs et de supporters, qui aspiraient à suivre ce championnat sur le sol marocain.»

Verdict pour 2015

Pour rappel, en faisant le choix de se tourner vers la Guinée Equatoriale pour abriter la Can 2015, la Caf a dans la foulée qualifié le nouveau pays hôte au détriment des Lions de l’Atlas. Reste à savoir quelles autres décisions prendront les membres du bureau exécutif de la Caf qui vont recevoir le dossier marocain et se réunir «prochainement», dixit la Fédération marocaine. Toujours est-il que vu l’urgence dans laquelle s’organise cette 30e édition de la Can, la Caf accorde la priorité à son épreuve phare et le verdict final interviendra courant 2015. De son côté, la Frmf joue la carte de l’apaisement et se dit à «disposition» pour l’épauler dans l’organisation en «mettant tous ses moyens à la disposition de la Caf».

Afrik-foot.com