Spread the love
mali
Le Jeune Diadié Samassékou a fait baver les Ecureuils

L’équipe du Mali, déjà qualifiée pour la Can 2017, n’a pas fait de cadeau à celle du Bénin, qui espérait finir première du groupe C ou meilleur deuxième des éliminatoires. Battus 5-2, les Béninois ne disputeront donc pas la prochaine Coupe d’Afrique des nations prévue au Gabon.

Le Mali a joué le jeu. Bien que déjà qualifiés pour la Can 2017, au pire parmi les deux meilleurs deuxièmes, les Aigles se sont assurés la première place du groupe C des éliminatoires de la Can 2017 en étrillant le Bénin (5-2) dimanche à l’occasion de la 6è et dernière journée. Sambou Yatabaré a ouvert le score de la tête sur un corner d’Adama Traoré (1-0, 20è). Les poulains d’Oumar Tchomogo ont alors tenté de réagir mais ce sont les Aigles qui ont frappé à nouveau par Abdoulaye Diaby (2-0, 36è) puis Moussa Maréga (3-0, 40è) leur permettant de prendre les devants malgré la réduction du score de Frédéric Gounongbé (3-1, 42è) juste avant la pause. Au retour des vestiaires, Adama Traoré (65è) et Moussa Doumbia (80è) ont encore frappé pour les locaux. Stéphane Sessègnon a bien réduit la marque (90è) mais cela ne suffit pas. Avec une différence de buts de +2 contre +5 pour le Togo, qui a cartonné Djibouti (5-0), les Ecureuils laissent les Eperviers rejoindre l’Ouganda à la Can comme meilleurs deuxièmes.

Les compositions de départ :

Mali : Oumar Sissoko – Salif Coulibaly, Mohamed Konaté, Youssouf Koné, Hamari Traoré – Amara Traoré, Yacouba Sylla, Diadié Samassekou – Sambou Yatabaré, Abdoulaye Diaby, Moussa Maréga

Bénin : Fabien Farnolle – Jordan Adéoti, Junior Salomon, Khaled Adénon, David Kiki – Bello Babatoundé, Djiman Koukou, Stéphane Sessègnon – Frédéric Gounongbé, Steve Mounié, Jodel Dossou

De Bamako, C.G