Spread the love

canadaLe terroriste présumé, âgé de 24 ans, avait pour objectif de commettre un attentat dans un lieu très fréquenté. Le drame a été évité de peu. La police fédérale canadienne a signalé avoir abattu, mercredi, un sympathisant de Daech qui s’apprêtait à actionner un engin explosif dans l’Ontario. Le suspect, un jeune canadien de 24 ans, avait été interpellé l’année passée pour avoir affiché sur les réseaux sociaux ses sympathies envers l’organisation terroriste, rappelle l’AFP.

Selon les médias locaux, il avait ensuite été libéré en février et placé sous contrôle judiciaire. La gendarmerie royale du Canada affirme : “Un suspect a été identifié et les mesures appropriées ont été prises afin de s’assurer qu’il n’y ait aucun danger pour la sécurité publique”. Un peu plus tôt, la police avait expliqué avoir reçu une “information crédible indiquant une menace terroriste potentielle”.

Un premier engin déclenché

Selon les premiers éléments, A.D, originaire de Winnipeg, aurait tout d’abord enclenché un premier engin explosif qui l’aurait blessé ainsi qu’une autre personne. Selon CBC, il s’apprêtait à actionner un second dispositif avant d’être abattu par la police, intervenue avec une unité de l’armée. La scène s’est déroulée dans la petite localité de Strathroy que l’homme n’était pas en droit de quitter. La chaîne CTV News a notamment affirmé, en s’appuyant sur un document confidentiel, que le jeune homme avait pour objectif un endroit très fréquenté, comme un centre commercial ou encore un aéroport.

Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique, a indiqué après l’intervention de la police avoir “discuté de la situation avec le Premier ministre Justin Trudeau afin de confirmer que la sécurité publique a été protégée adéquatement et qu’elle le demeure”.

Source : M6info