Spread the love
simon-pierre-adovèlandéPlus de supputations au sujet de ses ambitions présidentielles ! Simon Pierre Adovèlandé est bel et bien candidat à la succession de Yayi Boni. Son dossier de candidature déjà validé par la Céna annonce un autre grand calibre dans la course.
Simon Pierre Adovèlandé, qu’on ne présente plus, est sorti de son mutisme  pour se positionner sur la ligne de départ de la présidentielle de 2016. Il a déposé son dossier de candidature le samedi 09 janvier 2016 à la Céna qui lui donne quittance, synonyme de validation. Accompagné de son épouse et de ses proches collaborateurs,  Simon Pierre Adovèlandé a été l’un des tout premiers  à remplir les formalités à la Cena, sans coup férir. Preuve qu’il s’est préparé à porter la charge. « Sentiment de devoir accompli, car nous avons répondu à un appel, l’appel du peuple, cet appel qui a commencé depuis des années et dont la première marche aujourd’hui est le dépôt de candidature. » C’est en ces termes qu’il s’est adressé à la presse nationale et internationale. Pour lui, déposer sa candidature est un acte important qui affecte sa destinée personnelle et celle de toute la nation. C’est aussi et avant tout un acte légal car, a-t-il ajouté, nous sommes venus nous conformer à la loi électorale. Président du Forum Economique et d’Affaires Alabama-Bénin, Directeur du festival International Gospels et Racines, Directeur général de l’Agence béninoise pour la réconciliation et le Développement, il a développé et installé une relation étroite avec la diaspora africaine à travers le monde en vue de leur implication dans le développement du Continent. Simon Pierre Adovèlandé, par son sens aigu du management, a vu sa cote de popularité grimper durant les trois ans et demi où il a été Coordonnateur national du Millénium challenge account-Bénin (Mca-Bénin).  Désormais, qu’on se le dise, un technocrate, économiste de développement disposant de tous les atouts nécessaires pour prétendre à la magistrature suprême, s’engage dans ce qui s‘apparente à un combat de gladiateurs dont l’issue partielle ou définitive se dessinera certainement au soir du 28 février 2016.
 
AT