Spread the love
TALON-NOUVEAU-DESIGNJamais un homme  n’a été  au  cœur  des espoirs  du peuple béninois.   Patrice Talon,  symbole  de la rupture,  incarnation de l’anti-Yayisme  devient le centre de gravité de la République. Favori pour la succession de Yayi Boni, le candidat du Nouveau départ  n’attend  que  l’ultime vote pour  légitimer son sacre  et  prendre les clés de la Marina. Talon est incontestablement l’homme de la situation.
Arrivé deuxième à la finale  de la présidentielle,  Talon  a le vent en poupe   pour  conclure victorieusement  les joutes électorales.  Mis en confiance  et  dopé par  le soutien populaire, il est promis  à un destin  d’homme d’Etat.  La campagne électorale a révélé  la trempe et  le charisme  de  cet ancien sponsor de la politique,  devenu  un géant de la politique qui aura réussi à infliger  une punition électorale  à des  soi-disant , maîtres de  fiefs   et  chefs  de citadelles.
Sous le rouleau compresseur Talon, la Rb  a été écrasée dans le Zou.  Toutes les communes de ce  département basculent  dans le camp  de l’extraordinaire  candidat de la vraie rupture.  Les villes de Bohicon  et d’Abomey  ont  avec enthousiaste  voté  Talon  contre  le franco-béninois Lionel Zinsou, candidat coopté par Yayi et  auquel se sont asservis  la Rb et le Prd.  L’Alliance républicaine ou le monstre à trois têtes  a été rejetée par la nation   qui  élève Talon au rang de favori.
Pour sauver le pays des affres de la continuité  et le désastre, les électeurs ont  mis Talon sur orbite pour un second tour  qui devrait permettre de tourner définitivement  la  page  de Yayi  et  enterrer le rêve de continuité des fossoyeurs de la démocratie. Talon, la figure de l’alternance, l’icône de  la  rupture  est destiné à rythmer la vie de la nation.  Même dans le camp de la continuité,  le candidat du Nouveau départ enfle la sympathie alors que la candidature du  premier ministre candidat jugée trop opportuniste entraîne la méfiance.
Tout un peuple attend  l’avènement  du  chantre  du Nouveau départ, le candidat Talon, homme de paix et digne représentant de la coalition de la rupture au second tour. Des ralliements massifs devraient entretenir de perspectives heureuses  pour ce candidat  qui,  grâce  à son génie  et à une stratégie  dont il a seul le secret,  a réussi à arracher une place  au second tour de la présidentielle.
Maintenant, le destin  de  cet homme exceptionnel  doit s’accomplir avec le vent de la rupture qui souffle sur la démocratie. Zinsou n’existera pas dans les urnes. Le 6 avril prochain, Talon  le héros national  sera investi Président de la République.
Abdourhamane Touré