Spread the love
Candide Azannaï reconstitue son groupe parlementaire
Pour Candide Azannaï, Talon n’est pas un néophyte en politique

Candide Azannai était sur l’émission « Zone franche » de Canal 3 hier dimanche 27 décembre 2015. Pour l’invité, Patrice Talon est le politique qui a libéré le Bénin le 19 mai 2015. Il a convié tout le monde à poursuivre le processus de libération.

Candide Azannai refuse qu’on dise de Patrice Talon, un simplement  opérateur économique. Pour l’invité, le candidat est un acteur politique à part entière, un politique non partisan. A l’appui de son commentaire, il rappelle le rôle politique de Patrice Talon dans ce qu’il appelle « le processus de libération de l’Assemblée nationale ». Patrice Talon, affirme-t-il, a été l’artisan numéro 1 dans la libération de l’Assemblée nationale et de la démocratie béninoise. C’est lui qui a été, soutient Candide Azannaï, le grand « manitou » dans les événements du 19 mai 2015, empêchant Yayi Boni de disposer d’une majorité et de préparer un coup  contre le peuple. A voir le rôle qu’il a joué, il se refuse de l’appeler opérateur économique. Le président du pari Restaurer l’espoir a développé qu’il ne sert à rien de faire tout ce sacrifice si les uns et les autres ne peuvent pas honorer la clameur du 19 mai 2015, où tout un peuple s’est senti libéré. « Il faut tout faire pour honorer les efforts antérieurs », a plaidé le député. Il a présenté des arguments pour soutenir  qu’il ne faut pas étouffer cette clameur qui a révélé l’unité de la classe politique. « Nous devons poursuivre les sacrifices jusqu’à la victoire finale en 2016. Il faut tout faire pour garder espoir afin de parachever le projet de libération de notre démocratie..», a-t-il défendu avec une sérénité remarquable.  Il appelle le grand nombre à rester soudé pour concrétiser la victoire en 2016. Pour réussir le coup, il annonce des experts. «  Nous aurons des slogans magnifiques. Nous aurons des manières de faire. Nous nous préparons et nous sommes présents partout, même à l’étranger. Nous allons faire une campagne de fête, de vivats, d’ovations. Vous allez voir. A l’heure où nous parlons, si nous bouclons quelques négociations, invitez-moi, je vais vous donner les résultats », a-t-il déclaré. Pour Candide Azannai, les résultats seront mis dans les mains du peuple. « Pour les élections qui arrivent, je laisserai les recours entre les mains du peuple. Si quelqu’un pense qu’une institution va rester là et donner des orientations, la personne se fout les doigts jusqu’à sa cervelle », a-t-il déclaré. Par rapport à la Lépi, Candide déclare qu’il faut qu’il fasse des vérifications préalables. « Nous avons des possibilités de paramétrer les éléments sur les résultats et faire un échantillonnage, zone par zone », a-t-il déclaré. Abordant le choix de Lionel Zinsou, Candide a déclaré que Yayi Boni a porté le masque pour 4 raisons. « D’abord, contre Patrice Talon. Ensuite, pour Yayi qui veut avoir une protection dans une institution internationale et une protection immunitaire. Enfin, les intérêts béninois seront attaqués et la couverture des arrières des Fcbe », a-t-il déclaré.
AT