Spread the love

indépendanceLe comité d’organisation du défilé militaire et paramilitaire a levé le voile sur l’organisation du 58ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale. C’était par l’entremise d’une conférence de presse tenue vendredi 20 juillet 2018 à l’état-major général des Forces armées béninoises.

Tout comme la dernière édition, le 1er août 2018 sera célébré dans la sobriété. La seule attraction selon le Capitaine de vaisseau Kader Aliasasou Aballo, président du comité directeur, demeure le défilé militaire et paramilitaire. A l’en croire, la grande particularité est que la marche d’exhibition des Forces de sécurité et de défense durera strictement 1h30mn. Entre autres raisons évoquées, l’avènement de la Police républicaine qui mettra en scène huit (08) pelotons au lieu de 15 auparavant.

Nouveau plan de circulation à Cotonou

Pour éviter aux populations d’avoir à subir des désagréments, le commissaire divisionnaire de police, Louis Tokpanou, coordonnateur du sous-comité sécurité, a informé les professionnels des médias des dispositions qui sont prises autour de la place de l’Etoile rouge avant, pendant et après le défilé militaire et paramilitaire. En fonction des exercices de cohésion des forces de défense et de sécurité, le tronçon carrefour Agontikon-Etoile rouge-carrefour Unafrica-carrefour mosquée Zongo-carrefour trois banques sera isolé les 27, 28, 29 et 30 juillet 2018. A cet effet, le comité d’organisation du défilé militaire et paramilitaire a dévoilé le nouveau plan de circulation dans la ville de Cotonou. A compter du vendredi 27 juillet jusqu’au mercredi 1eraoût 2018, des déviations ont été créées autour du périmètre de la place de l’Etoile rouge. Ainsi, les usagers de la route en provenance de Godomey et environs pour le centre-ville ont plusieurs possibilités. La première, c’est d’emprunter le contournement du stade Général Mathieu Kérékou vers le Ceg Zogbo. La seconde, c’est la voie passant devant le Stade Général Mathieu Kérékou vers Zogbo. La troisième option est la possibilité de passer devant le stade Général Mathieu Kérékou pour atterrir au carrefour Agontinkon en passant par le carrefour Cica-Toyota. De ce carrefour, les usagers n’auront pas d’autres alternatives que de passer par Sainte Rita pour rejoindre la mairie de Cotonou et le carrefour  Sikècodji, ou carrément aller vers Vodjè par la voie non bitumée. De même, l’axe carrefour Cica Toyota-échangeur de Houéyiho sera fluide. Les usagers venant de Fidjrossè, Vodjè et environs ont la possibilité d’emprunter les axes, passage supérieur Houéyiho-Cica-Toyota, ou passage supérieur Houéyiho-carrefour Bgfi Vodjè-Eneam Gbégamey-Bourse du travail-Ancienne radio-Ganhi ou encore Passage supérieur Houéyiho-Mosquée Cadjèhoun. Pour les usagers en provenance du centre-ville vers les sorties, en provenance de Dantokpa, c’est l’axe Tokpa-Lègba-Jéricho-Gbèdjromèdé-station-service-Sainte Rita-Kouhounou qui leur est recommandé. Les usagers en provenance de Saint Michel-Scoa-Gbéto-Sikècodji et environs peuvent emprunter l’axe Marina-Wologuèdè-Fifadji-Kouhounou. Enfin, ceux qui viennent de Ganhi, Port, Haie Vive, Cadjèhoun et environs peuvent passer par le Boulevard de la Marina-Novotel-Ministère des affaires étrangères-Ministère de l’agriculture-Ptt Cadjèhoun-Passage supérieur Houéyiho-Fidjrossè ou emprunter la route des pêches. Des consignes seront aussi données par les éléments de la Police républicaine qui seront positionnés à différents points stratégiques pour faciliter le bon déroulement des exercices de cohésion des Forces de défense et de sécurité en préparation pour le défilé du 1er août. Ces exercices démarrent le vendredi 27 juillet très tôt pour prendre fin le lundi 30 juillet 2018. Par ailleurs, le comité d’organisation a invité les usagers de ces différents axes à respecter les consignes des forces de sécurité pour éviter des prises de bec. Le respect desdites consignes est aussi valable aux éléments des forces de défense et de sécurité qui ne sont pas concernés par les exercices, au risque de s’exposer aux sanctions y afférentes. Enfin, le comité a exhorté les professionnels des medias à disposer temps de leur accréditation tout en suivant les consignes du sous-comité communication.

O.I.A