Spread the love

impressionsAu terme de la cérémonie de défilé du 58ème anniversaire du Bénin à l’indépendance, quelques personnalités ont livré leurs impressions à la télévision nationale. Lisez quelques-uns d’eux.

Ousmane Batoko, président de la Cour suprême : « C’est élégant »

« C’était une belle fête et un très bon défilé. C’est vrai, c’est simple, c’est sobre, mais c’est élégant. C’est la preuve que la République non seulement existe, mais qu’elle est debout. C’est l’essentiel à retenir »

Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat : « Chaque anniversaire doit être célébré de cette manière »

« C’est un anniversaire symbolique, mais il est important. Chaque anniversaire doit être célébré de cette manière. Nous avons eu un excellent défilé, très beau, très engageant. Nous devons sur les autres fronts, notamment économique faire la même chose. Faire en sorte que nos réalisations soient aussi bonnes et aussi engageantes que celles militaires que nous venons de voir »

Séidou Samou Adambi, ministre de l’Eau : « J’ai vu un défilé propre, sobre, très rapide »

« J’ai vu un défilé propre, sobre, très rapide. Nous somme vite allés à l’essentiel. Pour moi, c’est une très bonne fête. C’est un bilan d’homme encourageant. A voir les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, il faut plus d’effort. C’est dans cela que le gouvernement s’inscrit pour offrir un mieux-être à nos frères et sœurs à tous les citoyens béninois.

Rachidi Gbadamassi, député : « Nous serons vraiment indépendants si la lutte contre la  corruption et l’impunité devient une réalité »

« C’est une bonne fête de l’indépendance, mais je voudrais savoir si nous sommes vraiment indépendants. Nous serons vraiment indépendants si la lutte contre la  corruption et l’impunité devient une réalité. Le chef de l’Etat a été très clair ».

Modeste Toboula, préfet du Littoral : «  C’est une avancée dans l’organisation des festivités »

« J’ai assisté à une très belle fête surtout avec la nouveauté remarquée au niveau de la Police républicaine. Nous avons vu une posture physique au point ; signe des Béninois. C’est une avancée dans l’organisation des festivités marquant la fête de la souveraineté. Je crois que nous sommes sur le bon chemin ».

Thomas Agbéva, Dg/Anatt : « Je souhaite plus de rayonnement à notre pays »

 « Mes impressions sont celles de performance, en ce sens que la performance qui doit être observée en termes de management, le Chef de l’Etat, nous l’enseigne de jour en jour. Ce défilé est programmé pour prendre fin à 11h30, et vous convenez avec moi que le temps a été respecté. C’est véritablement un indicateur de performance en matière de management de service public. Je tiens à féliciter le Chef de l’Etat, les forces de l’ordre et tout le peuple béninois. Je souhaite plus de rayonnement à notre pays. Il faut que d’ici à deux ans, lorsque nous allons célébrer les 60 ans d’anniversaire d’indépendance de notre pays que l’image tant souhaitée par le président de la République soit beaucoup plus visible et que tout un chacun de nous soit fier de savoir que nous appartenons à un pays indépendant. Je souhaite bonne fête à toute la population béninoise. »

 Christian da Silva, Dga de Bénin télécom Sa : « La particularité de cette édition, selon moi, c’est le décor »

 « La particularité de cette édition, selon moi, c’est le décor. Il a été bien présenté avec les affiches bien placardées. C’est un espace vraiment animé. Cela donne une idée de ce que sera la réalisation du Programme d’actions du gouvernement. En ce qui concerne le message délivré par le Chef de l’Etat, il est concordant avec tout son programme. Je l’encourage. Il faudrait qu’il fonce, parce qu’il n’y a que ces contenus pour nous mettre sur la voie du développement. Que ce soient les cantines scolaires, le monde du numérique, le Ravip…Nous louons cela et nous sommes persuadés qu’avant la fin du premier mandat du président, le niveau de développement sera beaucoup plus élevé ».

 Delonix Kogblévi, chef du 4ème arrondissement : « C’est la première fois que j’assiste à un événement de cette taille »  

 « Les mots me manquent pour exprimer ma joie. Je crois que le président de la République est à féliciter. C’est la première fois que j’assiste à un événement de cette taille. J’en avais assisté avec le Chef de l’Etat, mais pour cette année, je crois qu’il a voulu d’abord se faire plaisir et faire plaisir également à toute la Nation. Nous sommes aujourd’hui avec une délégation des Béninois vivants en Suisse. Je suis fier d’être béninois et je suis fier des forces armées béninoises. Je voudrais souligner que notre disponibilité ne sera pas ménagée. Puisque, nous sommes un prolongement de l’Etat central, nous avons le devoir de l’accompagner afin que sa mission soit réussie. Le président Patrice Talon n’échouera pas, parce que ce serait le Bénin qui sera perdant. Chaque Béninois doit positionner son doigt sur la jarre trouée afin qu’elle puisse contenir l’eau ».