Spread the love
jif djigbe
Les femmes de Glo-Djigbé disent oui pour la construction de l’aéroport

A travers le mouvement « Fouka Fouka », les femmes de la Commune d’Abomey-Calavi, notamment celles de la zone de construction de l’Aéroport de Glo-Djigbé ont célébré avec joie la journée internationale de la femme. Après avoir réfléchi sur l’amélioration de leurs conditions de vie, les femmes réunies autour de Jeanne Assoclé ont donné leur approbation aux grands projets du Pag. C’était samedi 10 mars 2017 à Glo-Djigbé.

Les femmes de la Commune d’Abomey-Calavi, notamment celles de l’arrondissement de Glo-Djigbé mesurent déjà la portée économique de la construction de l’Aéroport pour leur localité. Réunies samedi dernier pour célébrer la journée internationale de femmes, elles ont apporté leur soutien au président, Patrice Talon. Ces femmes lui demandent d’accélérer dans ces grands projets pour l’Atlantique. Car, elles sont pressées de jouir des bienfaits des projets inscrits dans le Pag. A l’ouverture des festivités, le représentant des jeunes de l’arrondissement de Glo-Djigbé, Samuel Hounga a indiqué qu’ils se sont rassemblés pour sacrifier à la tradition. Une célébration, à laquelle les femmes n’ont jamais bénéficié dans leur localité. Il a rassuré le chef de l’Etat du soutien total de la jeunesse de Glo-Djigbé au projet de construction de l’aéroport dans leur localité. A sa suite, la représentante des femmes, Jocelyne Hounkpè a exposé la joie de ses pairs par rapport aux  joyaux qu’apportent le gouvernement de la Rupture à la commune d’Abomey-Calavi. Pour elle, toutes les femmes sont contentes des nobles actions de développement du président Patrice Talon. A ses dires, elles s’engagent également à défendre partout les projets du Pag. Les sages associés à cette fête ont également accordé leurs violons à la construction de l’aéroport. Quant au Chef d’arrondissement de Glo-Djigbé par intérim, Théophile Houngbédji, son message à l’endroit du chef de l’Etat a été clair : « Nous vous (Patrice Talon, ndlr) disons oui pour la construction de l’aéroport ». Et d’ajouter que les femmes de son arrondissement ont déjà béni tous les projets du Pag, surtout ceux prévus pour le département de l’Atlantique. Il sera renforcé par la présidente du mouvement  » Fouka Fouka », Jeanne Assoclé. Celle-ci, en langue nationale fon, a invité ses frères et sœurs à recevoir à bras ouvert le projet de construction de l’aéroport international dans leur arrondissement. Pour elle, cette infrastructure apportera le développement de leur localité et, également l’emploi aux jeunes. Elle n’a pas manqué d’inviter les enseignants à mettre la balle à terre.

Source extérieure