Spread the love

 JisfConstatant la sous-médiatisation du sport féminin, le Conseil supérieur de l’audiovisuel français a lancé, en collaboration avec le Comité national olympique et sportif français, la Journée internationale du sport féminin (Jisf) dont l’objectif est de permettre au sport féminin de gagner en visibilité et de contribuer à sa meilleure représentation dans les médias. La Jisf a été créée en 2014. De nombreux soutiens ont été apportés à cette journée afin de favoriser la participation féminine au sport. Cela fait partie des grands combats mondiaux pour l’égalité des sexes. C’est d’ailleurs un axe de la politique « Sports pour tous » pour toutes les nations sportives. Il y a seulement quelques décennies, voir une femme faire du sport était exceptionnel. Depuis, nous avons pu assister à de nombreux progrès, mais il existe encore de grandes disparités. Le Benin, à travers l’association ‘’Sabre élite’’, constate l’éventail des données qui démontrent les bienfaits du sport, en relation avec les décisions que prennent les filles concernant la pratique d’un sport et la poursuite de cette pratique. Plus précisément, l’influence des pairs, l’absence de soutien social, d’encouragement, de modèles positifs et de confiance en soi, et les ressources financières limitées sont les principales raisons pour lesquelles les filles cessent de participer à des activités sportives. Malheureusement, bien qu’il ait été démontré que le sport procure des bienfaits sur le plan social, pour beaucoup de filles, la pression sociale qui pèse sur elles pour abandonner le sport l’emporte sur l’encouragement qu’elles reçoivent. Ainsi, un meilleur soutien est indispensable pour motiver les filles à faire le sport. A cet égard, l’association ‘’Sabre Elite’’ prend le devant de l’initiative chaque année. Elle a organisé le dimanche 27 janvier dernier à Ouidah, une marche sportive pour commémorer la Jisf célébrée tous les 24 janvier de chaque année. L’objectif global de cette activité est de contribuer au développement de la pratique du sport en général et du sport féminin en particulier au Bénin. Sous la conduite de son président Oscar Kènou et du président du Comité d’organisation Michael Anani, en collaboration avec l’Ong « Tous humains Bénin », cette célébration, pour sa première édition, a mobilisé plus 300 participants. Par ailleurs, les femmes et les jeunes ont été sensibilisés sur les vertus de la pratique du sport (Santé, éducation, solidarité). Ils ont également pris l’engagement de pratiquer régulièrement le sport pour leur bonne santé et leur aptitude à contribuer au développement de la commune de Ouidah.

 AT