Spread the love
AJAVON-SEBASTLe processus de dépôt des dossiers de candidatures  à la Commission électorale nationale autonome (CENA) s’est poursuivi hier lundi 11 janvier 2016.  Parmi les 9 candidatures ayant marqué cette journée, 5 ont été déclarées conformes et 4 recalées pour défaut de pièces.
C’est le candidat Moudjaïdou Soumanou qui, le 1er, a ouvert le bal du dépôt des dossiers à la Commission électorale nationale autonome (Cena) pour le compte de la journée d’hier, 11 janvier 2016. A sa suite, les candidats Augustin Yaovi Themadon et Eugène Nouwatin se sont soumis à la même procédure. Mais après vérification, leurs dossiers respectifs n’ont pas été acceptés, faute de pièces manquantes. Me Marie-Elise Gbèdo, plusieurs fois candidate par le passé,  est également venue se conformer aux exigences de la loi. Son dossier a été validé. Ce qui n’a pas été le cas de  Jules Togbossou dont le dossier a été recalé pour défaut du certificat de nationalité béninoise. Aux alentours de 16 heures, les lieutenants du candidat Abdoulaye Bio Tchané ont signalé leur présence à la Cena. Pour son représentant, Sébastien Azondékon, le dossier est au complet. Se réjouissant de l’accueil de la Cena, il a souhaité que l’élection du 28 février prochain soit claire, paisible, transparente et que les candidats appliquent les règles de bonne conduite afin que le Bénin, une fois encore, donne l’exemple de la vivacité de sa démocratie. Après lui, le candidat Issifou Kogui N’Douro a aussi fait le déplacement de la Cena. Son dossier n’a pas fait l’objet de rejet, vu le récépissé provisoire exhibé. Le candidat Omer Guézo, dont le dossier est aussi retenu, a souhaité que les prochaines élections soient des moments de paix, de joie et d’allégresse. Accompagné par une forte délégation, le candidat Marcel de Souza était aussi à la CENA pour les mêmes formalités. « Face à l’argent, il faut opposer la conscience », a martelé l’ex-ministre de Yayi Boni. Aux encablures  de 19 heures, heure de clôture de la journée d’hier, les représentants du candidat Sébastien Ajavon se sont annoncés. Après vérification, le dossier n’a pu être accepté pour défaut de l’attestation de résidence. Janvier Yahouédéou et Sévérin Adjovi ont donc donné rendez-vous aux hommes des médias pour ce jour pour constater la validation du dossier de leur candidat.
 
W.N