Spread the love
FREEDY-HOUNGBEDJI
Il n’a pas passé service hier

Le coordonnateur du budget de la Céna sortant Freddy Houngbédji n’a pas passé service. Il était à la cérémonie, mais a fait savoir au bureau qu’il n’a nullement l’intention de le faire. Le Coordonnateur au budget entrant Basile Fassinou affirme être investi et est prêt à agir désormais sous ses nouvelles attributions.

La cérémonie a duré en tout, 8 minutes. D’entrée, le Président de la Céna Emmanuel Tiando a pris la parole pour rappeler les conditions de destitution du Coordonnateur du budget sortant, Freddy Houngbédji. Après ce bref rappel, il a invité ce dernier à dire un mot avant le formaliste proprement dit de passation de service. « Nous sommes ici ce matin pour cette cérémonie et comme le veut la tradition, je vais d’abord passer la parole au commissaire, coordonnateur du budget sortant et ensuite, le nouveau coordonnateur du budget entrant prendra la parole », a-t-il expliqué. Le consensus était donc trouvé, est-on en passe   de conclure. Mais la déclaration du Coordonnateur sortant effondre tout optimisme. Freddy Houngbédji a été formel. « J’ai reçu invitation de Monsieur le Président à passer service dans cette salle à 10 heures. Je suis au regret de vous dire que je ne passerai pas service », a-t-il déclaré. Il se justifie en énumérant deux raisons. « D’abord, la passation de charges reviendrait à valider la décision de destitution que mes pairs ont prise à mon encontre. Or, vous le savez, je considère cette décision comme inexistante car il n’entre pas dans les pouvoirs de la plénière de destituer un membre du bureau de la Cena », a-t-il expliqué. La seconde raison de refus de Freddy Houngbédji est que sa passation de charges reviendrait à invalider le recours qu’il a exercé contre cette décision de ses pairs. « C’est pourquoi messieurs, je suis au regret de ne pouvoir procéder lors de cette cérémonie à la passation de charges », a-t-il conclu. Il demande à se retirer, mais le Président le dissuade. « Ne vous retirez pas d’abord. En ma qualité de Président de l’institution, je voudrais rappeler tout simplement que la plénière a pris cette décision en toute souveraineté. Ce n’est pas une décision d’un individu. La commission est au- dessus de chacun des membres de la Céna. Deuxièmement, le commissaire dit qu’il ne veut pas passer service parce qu’il a formulé un recours. Le recours, comme chacun le sait, n’est pas suspensif de la décision de la plénière. Si on veut rester légaliste, il faut appliquer la mesure en attendant la décision de la Cour. Nous prendrons acte par exploit d’huissier de son refus de passer service au motif que la décision de la Céna ne l’engage pas. Avez-vous quelque chose à ajouter ? La séance est levée », a déclaré Emmanuel Tiando.

 Hospice Alladayè

Basile Fassinou, nouveau coordonnateur : « J’exerce en tant que Coordonnateur du budget élu »

 « J’exerce en tant que coordonnateur du Budget élu. La seule chose qui me reste à faire c’est le dépôt de signature. Cela va se faire dans les meilleurs délais. Nous prendrons à partir d’un point donné et on va évaluer ce qu’on n’a pas pu connaître afin de savoir d’où nous nommes partis. La Céna n’est pas bloquée et ne peut pas être bloquée. Nos textes ont prévu ce qu’il faut faire en pareille circonstance. Ce matin, il devrait avoir les échanges de documents pour savoir d’où est-ce qu’on part et qu’est-ce qu’il reste à faire. Mais il n’y a rien eu de cela. De toute façon, il y aura une évaluation. Pour ce qu’il y ait des dossiers en instance, à un moment donné, on trouvera les moyens de les voir. Je ne peux pas imaginer ces moyens. Nous sommes dans une administration et elle à des règles que nous allons suivre. Je suis ici en tant que représentant de la minorité. Je ne vois pas ce qui se passe en termes de fragilisation de l’opposition. J’ai ma position que le commissaire Freddy connaît. Je suis dans l’optique de ne pas bloquer le fonctionnement de l’institution. Une seule cellule va manquer de responsable. La plénière va prendre un acte pour mettre là celui qui doit l’être et c’est certainement lui, compte tenu de ce que nous avions fait dans le passé et de ce que nous faisons ».

 Propos recueillis par Hospice Alladayè