Spread the love

EDUCATIONIls sont plusieurs directeurs et directrices d’école primaire à avoir enregistré un taux de 0% pour le certificat d’étude primaire 2017. Et comme l’année dernière, le ministre de l’enseignement primaire entend sanctionner ces chefs d’établissement qui ont fait preuve d’incompétence. Ils seront purement déchargés de leurs fonctions. Cette sanction devrait être constatée à la prochaine publication de la liste de nomination des nouveaux  directeurs ou directrices d’écoles maternelles et primaires publiques. En 2016, ils étaient 618 directeurs à se retrouver dans ce cas. La nouvelle donne cette année est que la sanction vise également les directeurs ayant obtenu un taux de réussite inférieur à 20% sur les trois dernières années c’est-à-dire 2015, 2016, 2017. C’est ce que renseigne le  nouvel arrêté du 29 août 2017 portant attributions et modalités de nomination des directeurs d’écoles maternelles et primaires. Le certificat d’étude primaire 2017 a donné un taux global de 65,15% contre 41,98% en 2016.

Dorcas Gagbégnon  (stag)