Spread the love

KASSIMOU-CHABI441 mille citoyens béninois ne pourront pas participer aux prochaines élections locales communales et municipales. A quatre jours de ces scrutins, ils ne disposent toujours pas de leur carte d’électeur. Selon le coordonnateur de Centre National de Traitement (CNT), Chabi Kassimou, c’est la responsabilité de la Céna qui est engagée dans cette affaire. (Lire un extrait de la déclaration du coordonnateur du CNT, Chabi Kassimou qui renvoie les citoyens concernés vers la Céna).

 « Je leur ai dit de s’adresser à la Céna. Au jour d’aujourd’hui, nous on ne peut plus. On a déjà fait le point. On était prêt depuis le 15 Juin. Il n’y avait plus de problème d’impression des cartes. C’est la mobilisation des ressources humaines et le 17 Juin, on a fait la formation des coordonnateurs de zone qui devraient à partir de vendredi 19 Juin être sur le terrain pour commencer à apprêter des agents de distribution quand le 17 Juin, j’ai été convoqué pour une réunion et c’est au cours de cette réunion que la Céna a dit de leur restituer les cartes que normalement qu’on devrait distribuer depuis mais nous on ne pouvait pas le faire car on risquait de faire deux distributions différentes. Il fallait finir l’impression des nouvelles cartes avant de distribuer les autres. Et ils disent que c’est parce que la campagne est lancée. On a fait le point. Nous avons fait la séance le 17 Juin et le 19 Juin la Céna nous as encore convoqué. Au cours de cette séance, la Céna nous a réaffirmé qu’il fallait qu’on leur retourne les cartes. Nous, on a dit qu’il n’y avait pas de problèmes puisqu’on avait déjà tout apprêté. On leur a dit qu’ils pouvaient envoyer leur équipe technique pour venir réceptionner le 19 Juin. Ils nous ont dit qu’ils n’ont pas d’équipe technique qui puisse venir le 19 car ils étaient sur d’autres fronts. Moi j’ai pris l’engagement le samedi de convoyer toutes les cartes vers la Céna.

Léonce ADJEVI