Spread the love

tennis(1)Le Bénin prend part depuis hier dimanche 2 septembre 2018 au championnat d’Afrique des 12 ans et moins filles. Cette compétition qui se déroule à Casablanca (Maroc), connaîtra son épilogue le 6 septembre et le Bénin compte bien revenir au bercail avec le trophée.

Les ambitions de l’équipe béninoise des 12 ans et moins filles au championnat d’Afrique de la catégorie sont claires. Il s’agit pour les joueuses sélectionnées de surclasser leurs adversaires et revenir à Cotonou avec le trophée. Et la motivation au sein du groupe en dit long avant le départ au petit matin de ce samedi 1er septembre à l’aéroport de Cotonou pour Casablanca (Maroc). La délégation béninoise est composée de trois joueuses à savoir Eléaza Hounfonga, Sahadath Ponty et Gloriana Nahum, récente championne du Bénin dans les catégories 12 ans et moins et 14 ans et moins. Cette délégation conduite par le capitaine Damien Tchéki, aura tout de même fort à faire. Car les adversaires au rendez-vous ne sont pas à négliger. Sont attendus l’Afrique du Sud, l’Égypte, la Tunisie, le Kenya, Madagascar, le Togo, le Bénin et le pays hôte, le Maroc. Mais la troupe béninoise qui a bénéficié d’une bonne préparation, entend s’affirmer. « Il y a un camp qui était ouvert pour ce tournoi qui a commencé depuis le 15 septembre. Les filles sont déjà prêtes pour la compétition », a confié le capitaine de l’équipe. Les représentantes béninoises ont donc bénéficié des conditions optimales pour faire une bonne prestation à Casablanca. Et à défaut de remporter la compétition, qui est la mission à elles assignée, elles doivent faire forte sensation et démonter leur talent à en croire le directeur technique national de la Fédération béninoise de tennis (Fbt), Mathieu Oussou Azo.

 Le Bénin sur plusieurs fronts

 Sans fausse modestie, la couronne de la Fédération la plus active devrait revenir logiquement à la Fédération béninoise de tennis. Pour preuve, pour ce mois de septembre, elle est sur plusieurs fronts sur le continent. Dans la journée du même samedi 1er septembre, après les filles des 12 ans et moins présentes au Maroc, le champion du Bénin 2018 de la catégorie cadette, Mariano Kpodéziaou, s’est envolé pour l’Algérie où il prendra part du 10 au 15 septembre au championnat d’Afrique des 14 ans et moins. Une compétition qui sera précédée du tournoi international des 14 ans et moins auquel le représentant béninois va également participer du 4 au 9 septembre. Après le circuit Itf des 18 ans et moins du 27 août au 1er septembre au Ghana avec le sacre de Sylvestre Monnou (champion du Bénin junior et senior 2018), la délégation béninoise dépose ses valises à Lomé (Togo) pour deux challenges dans la même catégorie. D’abord du 3 au 8 septembre et ensuite du 10 au 15 septembre pour un second tournoi toujours dans la capitale togolaise. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Emeline Hounfonga, Carmen Kpadonou, Carmine Bécoudé, et Lassissi Bishola chez les dames et Sylvestre Monnou, Arnaud Sèwanou, Vince N’tcha et Robert Bokini chez les hommes porteront l’étendard du Bénin à ces rendez-vous et tenteront surtout de rééditer l’exploit d’Accra. Ils reviendront ensuite sur leur terre pour le circuit Itf de Cotonou qui aura lieu du 17 au 22 septembre au Tennis club de l’amitié (Tca).

 Derrick Cakpo