Spread the love

basketLes Ecureuils basketteurs continuent leur traversée du désert à Kigali (Rwanda) où ils prennent part au Championnat d’Afrique U18. En effet, leur quatrième sortie dans la compétition s’est encore soldée par une défaite. Mariel Cédric Adjovi et ses coéquipiers ont été battus par leurs homologues ougandais (57-83). Dans ce match, les protégés d’Aurélius Kouko ont tenté de surprendre leurs adversaires, mais ils étaient bien limités pour y parvenir. Sur le parquet principal du stade Amahoro, ils ont encore laissé les Ougandais faire la loi. Seule satisfaction du jour : le score n’était pas lourd comme lors des deux premiers matchs contre l’Egypte, équipe championne en titre, et l’Angola. Il s’agit de leur quatrième défaite en autant de sorties dans la compétition. Dans leur groupe B, les jeunes Ecureuils basketteurs ont été corrigés par leurs homologues égyptiens (25-141). Par la suite, ils ont été écrasés par les Angolais (29-127). Face aux Tunisiens, ils ont perdu (33-86). « Nos joueurs ont eu la trouille face à des Egyptiens tous grands de taille (…) », avait confié le président de la Fédération béninoise de basket-ball (Fbbb), Alex Paraïso, après la lourde défaite contre l’Egypte. Avec les trois défaites qui ont suivi, les observateurs présents à Kigali ont conclu que « l’équipe béninoise n’avait pas le niveau pour prétendre bousculer les grandes nations de basket-ball du continent africain ».

E.A.B