Spread the love
Les joueurs de l l'Uac dépassés
Les joueurs de l l’Uac dépassés

L’édition 2014 du championnat national de handball seniors et cadets aborde son dernier virage ce jour avec les demi-finales (à suivre un duel entre Flowers et Aso Modèle au stade de l’amitié de Kouhounou). Chez les seniors hommes, le carré d’as est connu mercredi dernier à l’issue des rencontres de la 3è journée. Selon plusieurs observateurs, la hiérarchie à été respectée. On retrouve, en effet, l’équipe tenante du titre, Flowers de Cotonou, l’Aspac, l’Aso Modèle de Porto-Novo et la redoutable équipe de Béké de Bembérèkè. En revanche, les équipes masculine et féminine de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) ont vraiment déçu. Les dames, pour leur dernière sortie, ont été ridiculisées par leurs homologues de l’Aspac sur le score sans appel de 38 à 16 et les hommes ont enregistré deux défaites en trois sorties et arraché leur seule victoire sur le fil face à la modeste équipe de Abo-Sport d’Abomey (23-21). Malgré ses trois défaites en autant de sorties, Abo-Sport est quand même l’une des révélations de cette compétition. Sanche Bakpé et ses coéquipiers, bien qu’étant à leur première participation, ont donné du fil à retordre à leurs adversaires. Pour les observateurs, le club d’Abomey peut être fier de son statut de fournisseur officiel de joueurs aux autres équipes. D’autant que plusieurs joueurs formés par l’équipe d’Abomey évoluent dans les autres équipes à l’image du géant gardien Fidèle Agbidinoukoun à Flowers, du très talentueux Romaric Lawson à l’Aspac ou encore du virevoltant Pierrick Bankolé. En tout cas, le handball béninois est devenu l’affaire de toutes les régions surtout le nord où un travail sérieux se fait dans les catégories d’âge. L’Aso Baobab de Lokossa, qui avait régné en maître chez les dames durant plusieurs années, est aussi dans la même dynamique.

 Epiphane Axel Bognanho