Spread the love
SHAFIQ-CHITOU
Shafiq Chitou et ses coéquipiers ont fait le déplacement pour rien

On en sait un peu plus sur la participation des boxeurs béninois aux derniers championnats d’Afrique à Casablanca (Maroc). Selon nos sources, les hommes de Aurelien Agnan n’ont pu prendre part à la compétition. Ils ont été refoulés à leur arrivée à Casablanca. Or, le Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb) avait assuré le déplacement et les frais d’accréditation de Shafiq Chitou. De plus,   le président de la Fédération béninoise de boxe (Fbb), Germain Mèhinto. Il avait aussi pris en charge le déplacement des deux autres boxeurs, Franck Amoussou et Justin Hounkpèvi. La subvention promise par le ministère des Sports n’étant toujours pas disponible. Le président Germain Mèhinto s’est battu pour éviter à la délégation d’arriver à Casablanca avec un gros retard. Sur place, le secrétaire exécutif de la Confédération africaine de boxe (Cab) a exigé le payement des accréditations des autres membres de la délégation béninoise avant toute participation aux championnats. L’accréditation et les frais de restauration devraient coûter 65 euros par jour et par athlète pour cette compétition qui dure huit jours et le visa, 34 dollars Us par personne. Face à cette exigence, le chef de la délégation, Aurelien Agnan, a payé 2 jours sur 8. Ce qui est insuffisant. Les boxeurs béninois ont dû réembarquer 48 heures après avoir foulé le sol marocain. Ils sont très déçus de ne pas avoir pris part à cette compétition qui devrait servir de préparation pour les prochains jeux africains.

 F.A.G