Spread the love

Assemblée-nationale-béninoise-PHOTO-1Les députés béninois ont autorisé le gouvernement ce lundi 3 septembre 2018 à ratifier une convention de crédit dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. Il s’agit d’un financement de  l’Agence française de développement Afd à travers le Programme d’adaptation des villes au changement climatique Parvicc.

D’un montant global de 32,8 milliards de Francs Cfa, le Pavicc vise à améliorer la résilience des populations béninoises et des territoires aux impacts du changement climatique dans les villes de Bohicon, Comè, Cotonou et Sèmè-Podji. Selon le rapport de la commission chargée du Plan, cette convention permettra, entre autres, de soutenir la planification des villes en intégrant les risques naturels et les enjeux d’adaptation aux impacts des changements climatiques ; d’améliorer le niveau d’infrastructures, d’équipements et de services urbains en faveur des habitants et d’améliorer la gouvernance locale et de renforcer les capacités de pilotage des acteurs locaux et nationaux dans le domaine « Villes et climat » Ce crédit de l’Afd a été négocié à un taux d’intérêt fixe de référence de 1,12% l’an sur le montant décaissé et non encore remboursé. La durée de remboursement est de 20 ans dont cinq ans de différé.

Marcus Koudjènoumè