Spread the love
honfo c.
Le maire Honfo a célébré sa 1ère fête de l’indépendance

Sèmè-Podji a aussi commémoré le 56ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Tôt le matin, les fils et files de cette localité se sont retrouvés sur le site réservé aux monuments aux morts pour assister au dépôt de gerbe par la première autorité de Sèmè-Podji. C’était aussi l’occasion pour Charlemagne Honfo, qui sacrifiait pour la première fois à cette tradition en tant que maire, de s’adresser à ses administrés. Dans un franc-parler qu’on lui connaît,  il a fait savoir que cet événement historique se déroule dans un contexte particulièrement difficile pour les populations. Ce qui justifie sa décision de la célébrer dans la modestie totale, conformément à la dynamique du gouvernement.Pour le maire, il ne sert à rien de se lamenter sur son triste sort. Il faudrait mieux prendre un nouvel élan et dire « la vie continue ». C’est pourquoi, au-delà de la compétition politique, qui est d’ailleurs le fondement de la vie démocratique, l’autorité communale a invité ses administrés au rassemblement autour de l’enjeu commun : le développement de la commune de Sèmè-Podji. « Au regard de la position géographique favorable de notre Commune qui est arrosée par dame nature, Sèmè-Podji doit être la meilleure Commune du Bénin. J’y crois. Ce serait le déclencheur de tout », a-t-il lancé. Il a, pour finir, invité les acteurs sociaux à travailler davantage pour la paix sans laquelle rien ne peut se réaliser.

Joël Samson Bossou