Spread the love
On vous l’avait bien dit, ce ne sera jamais un jeu d’enfant pour un nègre Bénino-Français à la peau foncée, ne parlant ni français, ni Breton, ni Corse, de se faire élire Président de la République française dont il ne connaît rien de la culture, ayant tout le temps vécu au Bénin. En tout cas, le nègre et son papa, leur mentor le président de la République Française sortant, et leurs parrains quelques pontes de la BENIN-AFRIQUE, ont cassé la tirelire. Ils ont donné beaucoup, beaucoup d’argent à deux grands partis d’opposition Français pour soutenir l’imposture !
On dit même que c’est par un avion spécial qui a atterri à Roissy que l’argent est venu ! L’un des chefs de parti de l’opposition concerné dont le président dirige l’Assemblée française, et avait prévu un conseil national pour choisir un candidat, et un meeting au stade …Charles de Gaulle… de France pour annoncer son choix ! Mais miracle ! On dirait que la vue des quantités d’euros l’ont rendu si fou qu’il donna gaiement, sans aucune autre forme de procès, son logo au nègre Bénino-Français à la peau foncée qui a des rêves d’Elysée, pour qu’il aille déposer son dossier de candidature.
L’autre chef de l’opposition touché par la grâce EUROtique, est le maire de la capitale Française, tatoué jusqu’aux fesses dit-on, avec un piercing à l’oreille. Il paraît que c’est pour précipiter la mort de son père, un ancien président de la République Française, qui s’est fait porte-flambeau de la contestation de la candidature du nègre qui a des envies de présidence française et avait déclaré que jamais de son vivant cette incongruité, cette recolonisation de la France par le Bénin n’allait se passer !
Mais, apparemment, leurs militants non concertés, sont furibards et traitent ces deux chefs de parti et leurs lieutenants, avec lesquels ils sont allés consommer l’inceste sur un matelas d’euro du nègre, de prostitués, de bandits et d’éhontés.
Mais, ils en ont cure ces chefs de l’opposition française. Ils se disent, en caressant leurs pleines cantines d’euros, qu’ils vont essayer de calmer leurs militants, ces pauvres français avec quelques centimes d’euros distribués lors des meetings, pour leur faire accepter la recolonisation. Mais il semble bien que cela ne va pas marcher cette fois-ci ! C’est vrai qu’avant, c’était juste avec quelques bouts de tissus, quelques bouteilles de rhum, des miroirs et autres babioles que les ancêtres du nègre achetaient les Français !
Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui sont toutes BEEHH pour YAYI son néo-négrier qu’il veut vous imposer vous prend pour des Mehhhh.
Ne pleurez pas les enfants…  A la prochaine !
Votre Oncle AGBAYA