Spread the love
On vous l’avait bien dit, même si vos amis de la BENIN-EUROPE (ne lisez pas FRANCE-AFRIQUE) ont acheté l’opposition française à coût de millions d’euros (près de sept milliards de francs CFA), deux grands partis de l’opposition française, et que votre mentor, le Président de la République française sortant, n’a aucun sens de l’histoire ni aucune culture, et croit que c’est une exigence de mentir aux Français, et même s’il fait main basse sur les moyens de l’Etat français, le service public de télévision et l’administration pour vous faire gagner, ce ne sera jamais une sinécure pour un nègre ; Bénino-Français, à la peau foncée, ne parlant ni français, ni breton, ni corse, et n’ayant jamais vécu  auparavant pendant plus d’une semaine en France, de se faire élire à l’ Elysée… 
Les deux capitaines DOMATO, c’est comme cela en privé que les Français appellent les deux chefs de l’opposition française qui, contre une quantité éblouissante d’euros, ont donné leurs logos au candidat nègre, sans aucune consultation des instances et surtout de la base, ont décidé, vu le tollé et l’anathème  que leur attire dans l’opinion cette opération boursière politique, d’essayer de noyer le poisson…
Le plus grand parmi eux, c’est-à-dire le Président de l’Assemblé Nationale Française a réuni quelques chefs de section de son parti à son domicile, et il a été question d’une lettre où un autre candidat qui donne la colique au président Français sortant, lui aurait proposé des millions d’euros qui font à peine un peu plus  du tiers du prix auquel il a vendu son logo au candidat nègre !   Le vieux capitaine Domato a surpris tous ceux qui ne savaient pas qu’il avait mis aux enchères le logo de son parti !   
Quant au second DOMATO, fils d’un ancien président Français, il semble bien que c’est sans l’aval de ses géniteurs qui ont créé le parti, qu’il a vendu le logo  au candidat  nègre. Cet ancien président  a publié un communiqué pour désavouer le fils. En en privé, il se demande si son fils n’a pas été envouté, car c’est connu, la France est le berceau du vodoun…
Un journal béninois « Lettre du Continent » croit savoir qu’en dehors des millions d’euros, il y a un accord de gouvernement entre le candidat nègre, à la peau foncée débarqué expressément du Bénin, qui veut devenir Président de la République française  et les  capitaines DOMATO. Le plus grand d’entre eux, le Président de l’Assemblée Nationale Française, encore opposant, il y a quelques jours, au gouvernement dont le nègre est le premier ministre, veut le tiers des postes ministériels en cas de victoire, à l’issue de la prochaine présidentielle…
 Mais le plus intéressant, c’est que ce DOMATO veut que  le baron D’ARAROUNA, le mentor du Nègre, Président sortant de la République Française soit enterré vivant une fois la victoire acquise…  Coup de colère du Baron… Nul ne peut prédire la suite, puisqu’il est le directeur de campagne  de facto du nègre…
Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui soient toutes BEHHH pour YAYI, lui-même pourrait se rendre compte qu’il est le plus grand MEUHHH dans ce marché de recolonisation de la France par le Bénin !
 
Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine
Votre Oncle AGBAYA
 
COMMUNIQUE AGBAYA
Vous voulez écrire à Oncle Agbaya pour lui proposer tel ou tel sujet ? Ou alors, vous vous sentez capable de le défier en matière d’humour ? Vous voulez aussi écrire ? Vite, envoyez-lui un courrier. Non seulement il répondra à toutes vos questions, mais aussi, il publiera les meilleurs articles humoristiques que vous enverrez sous anonymat ou non. Une seule adresse : Oncleagbaya@gmail.com