Spread the love
 On vous l’avait bien dit, ce ne sera jamais une sinécure, pour un nègre, Bénino- Français, à la peau foncée, ne parlant ni français, ni breton, ni corse, n’ayant pratiquement jamais séjourné plus d’une semaine en France, de devenir Président de la France, même s’il montre une insoupçonnable facilité et capacité à tricher avec les règles du jeu, comme son mentor le président de la République française sortant, dont il est le candidat épouvantail et dauphin imposé…
 Après avoir confisqué France 2, la chaine de  télévision de service public qui lui consacre à chaque édition de journal, en moyenne, huit reportages à sa gloire sur dix activités des forces politiques couvertes, pendant cette période pré-électorale. Le nègre qui veut devenir président de la République française, tout comme son mentor, a eu à le faire durant les dix ans de son règne finissant, triche constamment avec son titre de premier ministre, pour mener ses activités de candidat. 
 Ce grotesque mélange de genres permet, entre autres, au candidat nègre, Bénino-Français, qui a des rêves d’Elysée, d’user constamment des moyens de l’Etat pour sa campagne. Mieux, de nombreux cadres de l’Administration française sont priés de prendre les moyens de l’Etat pour aller lui faire des déclarations et des marches de soutien à travers toute la France…
La  dernière trouvaille du candidat nègre est que, sachant que les Français seraient un peuple analphabète à 80%, ne sachant pas beaucoup lire, il ne s’est pas encore gêné pour dévoiler un quelconque projet de société; mais puisque la France est fille ainée de l’Eglise, il a rassemblé, par l’entregent de son père, la conférence épiscopale française pour, dit on, leur présenter… son programme ! Peut-être que, si cela se peut, il espère qu’il sera lu aux ouailles dans les églises les dimanches matins…
Parallèlement, son nonagénaire de père du candidat Nègre, qui connaît mieux que son fils la France, fait le tour des palais de certains rois et roitelets de France, pour les acheter à la cause de son fils. Malgré cela, la chose peine à prendre et ce sont, par exemple, les étudiants de la plus grande université de France qui ont empêché l’imposture de venir se produire hier sur son campus. Elle pourrait avec la soldatesque y retourner...
Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui soient toute BEHHH pour YAYI, il y a ce bonhomme venu de France et son Papa, qui vous prennent tous pour des MEEUUH !
Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine !
Votre Oncle AGBAYA
 
COMMUNIQUE AGBAYA
 Vous voulez écrire à Oncle Agbaya pour lui proposer tel ou tel sujet ? Ou alors, vous vous sentez capable de le défier en matière d’humour ? Vous voulez aussi écrire ? Vite, envoyez-lui un courrier. Non seulement il répondra à toutes vos questions, mais aussi, il publiera les meilleurs articles humoristiques que vous enverrez sous anonymat ou non. Une seule adresse : Oncleagbaya@gmail.com