Spread the love
 (Un vieillard qui a des problèmes de conscience)
On vous l’avait bien dit, nous vous relaterons ici, trois fois par semaine, quelques brides des aventures  du nègre Béninois blanchi, à la peau foncée, qui se pique de vouloir devenir président de la République française.
Vous l’aurez vu sur la photo qui circule sur les réseaux sociaux, comme un bon nègre, le candidat à peau noir que le Président Français veut faire élire à l’Elysée par K.O, disent ses partisans, le 28 février prochain, pour saluer son mentor ,s’abaisse et ouvre largement son derrière ( puisqu’il vient d’être « doigté » comme dirait un de ses jeunes soutiens (SO) VIGNIGBE°) et déploie large sa langue, le front presque  posé sur les chaussures du maitre, pour les lui lécher …
Mais, je laisse là cette image d’anthologie de la soumission de ce nègre qui veut devenir président de la République des yovo, car je ne résiste pas à l’envie de vous parler d’un autre épisode aussi cocasse toujours relatif à cette élection.
Dans la faune des hommes politiques au pays des YOVO là, il y en a un surnommé par ses concitoyens, le Renard de Djrègbé. Un vieillard de 87 ans à la foi chrétienne catholique chevillée au corps, mais qu’on blasphémerait outrageusement à comparer à l’abbé Pierre, car il n’y a pas que ses pires contempteurs sur la scène politique, qui volontiers, le comparent au diable. Le vieil animal aurait pavé, depuis 1960, les chemins de l’enfer de son pays des pires malices, roublardises et méchancetés politiques. Ce YOVO Renard de Djrègbé, redoutable malgré l’âge, continue de prendre ses compatriotes pour des corbeaux dont il veut se saisir du fromage…
 Sa dernière trouvaille pour peser dans la présidentielle de février prochain, est d’appeler ses amis de la presse, pour les supplier d’écrire que lui Renard de Djrègbé manquait à la fable que content les acteurs. Ce que certains firent afin de permettre au vieillard de venir devant les medias dire son choix pour l’Elysée, qui n’est heureusement pas le nègre blanchi, qui a des rêves d’Elysée. Le Renard trouve que la girafe noire qui ne parle ni français, ni breton, ni corse ne peut prétendre diriger la France !
On peut difficilement lui donner tort sur ce point! Mais ayant  lui, un compréhensible problème de conscience, le Renard cru que c’est le cas de tous ses compatriotes, et les invita  donc à choisir une Nouvelle Conscience ! Tollé général ! A l’heure où on met sous presse, on ne sait pas si le vieillard n’est pas amené de force dans un asile politique d’où il n’aurait jamais dû s’échapper !   
Je vous l’avais bien dit, il n’y pas que les femmes de DASSA à MALANVILE qui soient toutes Behhh pour YAYI, il y a des vieillards pas sages et très Meuhhh.
 
Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine !
 Votre Oncle AGBAYA