Spread the love
On vous l’avait bien dit, ce n’est pas une sinécure de pouvoir se faire élire président de la République Française, quand on est un nègre Bénino-Français, imposteur, à la peau sombre, ne comprenant et ne parlant ni français, ni breton, ni corse. Et plus on s’avance dans la campagne électorale, les faits donnent raison aux élucubrations de votre vieil alcoolo d’oncle.
A quatre jours du premier tour de l’élection présidentielle, que le Nègre, son mentor et directeur de campagne, le président de la République sortant, et les capitaines DOMATO achetés à coup de millions d’euros qui, le 12 janvier dernier, à l’occasion de l’officialisation de leur association de malfrats politiques,  disaient gagner KO, sont de plus en plus déroutés par l’attitude générale hostile des Français envers ce Nègre envoyé du Bénin, pour les diriger, alors qu’ils le comprennent difficilement avec son accent quand ils parlent ! Face à la mayonnaise qui ne prend vraiment pas, malgré les énormes moyens financiers qu’ils déversent, le Président de la république Française sortant directeur de campagne, commence à paniquer avec son poulain !
 Non content de faire enlever les affiches des autres candidats pour les remplacer par celles du nègre qui, il est vrai, dans les quartiers sont beaucoup vandalisées par les Français pour manifester leur rejet, le gouvernement tente en plus d’interdire, par ailleurs, le téléphone portable dans les bureaux de vote alors que la loi ne l interdit que dans l’isoloir… Il est de plus en plus clair que le nègre et ses complices ne comptent que sur une fraude massive pour sauver le soldat (ZINSOU, c’est le nom du nègre qui veut devenir Président des Français et toute ressemblance avec un autre ZINSOU connu de vous et aussi imposteur n’est évidemment qu’une pure coïncidence !)
Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui soient toutes BEHHH pour YAYI. Son bonhomme venu de France est lui-même trop MEUUH la fin des haricots approchant !
 
Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine !
 Votre Oncle AGBAYA