Spread the love

              On vous l’avait dit, et votre vieil ivrogne d’oncle AGBAYA avait donc raison, il est très pénible pour un nègre Bénino-Français à la peau sombre, ne parlant ni français, ni breton, ni corse de se faire élire président de la République Française. Le premier tour de l’élection présidentielle française à laquelle postule le nègre vient de livrer son verdict officiel et il est totalement revenu, avec ses DOMATO, achetés à coup de millions d’euros, de ses rêves de KO au premier tour pour lequel, il a cassé et faire casser la tirelire à la Bénin-Europe (Ne lisez pas françafrique).

La déception est énorme, le nègre, auteur de la plus grande imposture du siècle en France de par sa candidature imposée, n’aura recueilli qu’un petit 29% de borne supérieure. Ce qui est une catastrophe est que le nègre et les siens, étaient certains de gagner KO au premier tour.

Non seulement il y aura un second tour qui opposera le nègre à un Français authentique, de souche, mais qui est justement celui qui fait faire pipi dans le caleçon au Président Français sortant, et qui l’a amené à chercher le nègre au Benin pour le nommer au poste de Premier ministre, antichambre d’une candidature qui bénéficiera en toute tricherie, des moyens de l’Etat. Mais en plus, le score du nègre au premier tour, est pour ne pas dire plus, désespérant pour une éventuelle victoire au second tour, malgré toutes les tricheries et les acquisitions de DOMATO.

                           Ce que révèle ce premier tour de l’élection présidentielle française, est que le nègre Bénino-Français est une malédiction pour les partis politiques, pour des leaders qu’il a achetés ou fait acheter. A part le parti au pouvoir, celui de son mentor qui dans son fief du Nord de la France a déversé des millions d’ Euros pour acheter le vote des pauvres Français sur fond de chantage effectif  » Ne me honnissez pas ,votez pour le Nègre « ; les deux grosses formations des deux gros DOMATO, le président de l’Assemblée nationale française et le maire de Marseille, le tatoué jusqu’au cul, sont sèchement désavoués par leurs bases qui ont refusé à plus de 70% de voter pour le nègre…

Et voilà l’entreprise de recolonisation de la France par le Bénin en passe d’échouer lamentablement…

Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de MALANVLLE à DASSA qui soient toutes Behhh pour YAYI, son bonhomme girafe débarqué de France paraît de plus en plus MEUHHH….

 Ne pleurez pas les enfants …A la prochaine !

 Votre Oncle AGBAYA