Spread the love

On vous l’avait bien dit, c’est une bien insensée gageure pour un Nègre Bénino-Français, à la peau foncée, ne parlant ni français, ni breton, ni corse, d’avoir des rêves d’Elysée, parce que le président finissant de la République française vous impose comme candidat à son parti pour couvrir ses arrières, avec peut-être aussi des arrière-pensées d’un scenario POUTINE-MEDEV…  Pour se donner plus de chance, le nègre qui fait déjà 62 harmattans est obligé d’ appeler son vieux père octogénaire voire nonagénaire au secours. Ce dernier, il y a quelques jours, a rassemblé quelques handicapés Français, pour leur vendre la candidature de son fils. C’est vrai qu’ils auront besoin de tout le monde pour la réalisation de ce rêve fou, même si le directeur de campagne du candidat nègre qui veut diriger la France est le président sortant de la France qui, comme à son habitude, s’est lancé pour le compte de son poulain, dans des ballades de pose de fausses premières pierres, des promesses les unes plus  incongrues que les autres… Et usant et abusant de ses pouvoirs, le Président sortant oblige tout ce que la République française  compte de délinquants ou présumés  délinquants, qu’il tient d’une manière ou d’une autre  à se rallier à la candidature du Nègre Bénino- français à la peau foncée ne connaissant rien de la culture française, qu’il veut pourtant imposer  à l’Elysée… C’est ainsi qu’un ancien jeune ministre Français qui a falsifié des signatures et fait du faux pour vendre frauduleusement  a des dizaines de milliers  d’ euros, des domaines de façade maritime, et qui est interdit de sortie du territoire par les juges, vient de déclarer son amour pour le candidat nègre qui veut diriger la France ! Et certainement que d’ici à là, d’autres Français comme REMY et ROCK, recherchés pour avoir par exemple fait évaporer l’argent hollandais  des forages, vont sortir de leurs cachettes, puisqu’ils sont censés être recherchés par Interpol, pour déclarer leur soutien à la candidature du nègre, dont le directeur de campagne, le président sortant, n’a aucun souci éthique quand il est en campagne… Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui soient toutes BEEHHH pour YAYI, il vous prend tous, pour des MEUHHH avec sa girafe !   Ne pleurez pas les enfants…

A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA