Spread the love
On vous l’avait bien dit, c’est  un euphémisme de dire que c’est difficile pour un nègre Bénino-Français, à la peau foncée, ne parlant ni français, ni breton,  ni corse , de vouloir se faire élire Président de la République Française, par la plus abject des opportunismes. Même si on est imposé par le Président  de la République Française sortant, qui se fait votre directeur de campagne et qui se balade tous les jours, pour votre campagne à travers le pays, chante, danse et s’assied parfois  par terre dans la poussière, pour battre tam-tam, c’est toujours caillou comme diraient mes neveux Ivoiriens.
Si caillou, que le nègre qui se pique de vouloir devenir locataire de l’Elysée en chialant houn foun, a fait appel, comme nous le rappelons depuis peu, à son papa octogénaire, qui dans un dernier plaidoyer, il y a deux jours, carte d’identité en main, entouré de quelques clowns  pour prouver sa francité déniée à son fils, s’est lancé à une tirade dans laquelle, il annonce qu’il entend des chants  dans la nuit !
Ces grincheux de Français dont l’élite saine et majoritaire, rejette la candidature du nègre pour l’Elysée, n’ayant pas particulièrement une fibre poétique, gloussent que si le vieux de ZINSOU, c’est le nom du Nègre qui a des rêves d’Elysée, a des insomnies  normales à notre âge, et entend des chants la nuit, ce sont des chants de sirène pour son fils… Il n’a qu’à les enregistrer pour lui, s’il n’a pas la sagesse de lui conseiller d’aller plutôt chercher à être président  chez lui au Bénin où, il né et où il a vécu et servi depuis ses soixante-deux harmattans.
 Et puis, quand un baron du parti au pouvoir en France a le culot de ne pas s’agenouiller et déclarer son amour au candidat nègre imposé par le Président Français sortant, ce dernier entre dans une colère noire -pardon- blanche, demande  au secrétaire général de l’ Elysée,  un ancien fonctionnaire retraité de la Béninophonie, un bonhomme sans personnalité et semblant être dépourvu de toute  dignité administrative, qui sort sous dictée, un communiqué de menace et d’invectives  contre l’impertinent député du Nord de la France, l’honorable Arachide GBADA-MA- CIRE chez qui l’estime du président sortant a fondu… sous la chaleur, croient  savoir certains de la chaleur des centaines de milliers d’euro, qu’il aurait empoché chez un Bernard Tapie des poulets morgues qui aussi rêve de devenir président des Français !
    Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILLE qui soient toutes BEEHH pour YAYI, il y des vieux octogénaires qui font plus Meuuhh croyant aux contes de fée…
 
Ne pleurez pas les enfants… A la prochaine !
Votre Oncle AGBAYA