Spread the love

Armand Elégbédé passationOfficiellement installé à la tête de l’administration du Centre hospitalier et universitaire départemental (Chud) du Borgou et de l’Alibori, le mardi 16 avril dernier, Armand Elégbédé, en moins d’un mois, a eu le temps d’évaluer l’immense champ à lui confié. Puis, après, il définit le but à atteindre avec des objectifs précis.

« Le champ est vaste et les moissonneurs peu nombreux.» Armand Elégbédé, le nouveau directeur du Centre hospitalier et universitaire départemental (Chud) du Borgou et de l’Alibori a fait sien ce passage biblique. C’est pourquoi, soucieux de mener à bien la mission à lui assigne, il a fait une évaluation des défis à relever pour le rayonnement du centre. Durant son séjour dans cette direction, il envisage d’insuffler une nouvelle dynamique à la coordination interne des interventions par une bonne fonctionnalité des commissions et comités consultatifs, d’actualiser le projet d’établissement hospitalier du Chud/Borgou-Alibori, de rendre les médicaments traceurs disponibles, d’assurer la gestion efficace et efficiente des ressources du centre à travers à la mise en place d’un mécanisme de contrôle interne adéquat, de renforcer le mécanisme de prise en charge des urgences, d’améliorer l’hygiène hospitalière. Il pense également mettre un point d’honneur sur la gestion des archives et dossiers patients et  fouetter le  partenariat entre le Chud et la faculté de médecine de l’Université de Parakou. Dans la réussite de cette exaltante mission, Armand Elégbédé,    premier responsable de cet hôpital de référence du septentrion, mise sur les « qualités professionnelles indiscutables » de son personnel dévoué à la tâche. « Il faut faire nos adieux aux mauvaises pratiques telles que  la vente illicite des médicaments, le rançonnement des patients et autres », a-t-il laissé entendre. Pour finir, il a rassuré ses collaborateurs en réaffirmant son engagement à rester  attentif à leurs  préoccupations tout en veillant à la mise en œuvre diligente  de la  politique sanitaire du gouvernement.

 Z. T.

(Br Borgou-Alibori)